Areva : l’Etat autorise la cession des titres avec le CEA - L'EnerGeek

Areva : l’Etat autorise la cession des titres avec le CEA

areva-activite-reacteurs-edf

Quelques jours seulement après avoir clôturé l’offre publique de retrait qui a lui a permis de récupérer plus de 98% des actions du groupe nucléaire, le gouvernement a autorisé via un nouvel arrêté publié au Journal Officiel dimanche 20 août 2017, la cession d’actions entre le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) et l’Etat. Le CEA abandonne ainsi l’ensemble des titres qu’il possédait au sein du groupe Areva SA mais récupère une participation de 5,4% de New Areva Holding.

Comme il était prévu depuis plusieurs semaines déjà, un arrêté du ministère de l’Economie et des Finances paru ce dimanche 20 août 2017, a officiellement autorisé la cession à l’Etat par le CEA de deux blocs d’actions de 10,1% et 15,1% du capital d’Areva SA. “A l’issue de ces cessions, le CEA ne détiendra plus de titres Areva SA tandis que l’Etat en détiendra une participation minimale de 92,2%”, précise le texte. L’Etat devrait d’ailleurs aller plus loin et récupérer la totalité des titres d’Areva SA, via une procédure de retrait obligatoire, avant de retirer la société de la cotation à la Bourse de Paris.

Lire aussi : Nucléaire : Areva est désormais détenu à plus de 98% par l’Etat

En parallèle, l’arrêté a également autorisé l’Etat a céder au CEA 5,4% du capital de New Areva Holding, contre un paiement par le CEA d’une contrepartie en actions Areva SA. Au terme de l’opération, l’Etat ne détiendra plus que 50,2% du capital de New Areva Holding.

Lire aussi : Nucléaire : Areva réalise sa 1ère augmentation de capital de 2 milliards d’euros

Pour rappel, la restructuration de la filière nucléaire française a conduit à la création de plusieurs entités : New Areva, recentrée sur le cycle du combustible et qui bénéficiera prochainement de la seconde augmentation de capital à hauteur de 3 milliards d’euros ; New NP, la branche réacteurs qui va passer sous le contrôle d’EDF d’ici la fin de l’année ; et Areva SA, qui ne conserve que quelques activités dont principalement le chantier du réacteur nucléaire Olkiluoto 3 (OL3) en Finlande.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 26 Juil 2016
Dans une tribune récemment publiée dans les Echos, les sénateurs Les Républicains Jean-Claude Lenoir et Ladislas Poniatowski plaident pour une vraie politique industrielle du nucléaire. Les deux parlementaires, spécialistes  du secteur de l’énergie, souhaitent préserver l’énergie atomique au sein de notre…
jeu 3 Oct 2013
Des tests routiers ont débuté dans les Bouches-du-Rhône pour préparer l’acheminement des composants du futur réacteur de fusion nucléaire ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor). Le projet international ITER (la plus grande coopération scientifique mondiale ? ) vise à construire un réacteur…
mar 13 Oct 2015
Après la crise iranienne et les ravages du ver informatique « Stuxnet », le think tank Chatham House s’inquiète des risques d'une cyberattaque sur les centrales nucléaires occidentales. En France, une telle menace semble pourtant exclue. En effet, comme le rappelle les syndicalistes…
lun 10 Juin 2013
Vendredi 7 juin, un départ d’incendie s’est déclaré peu après 13h30 au niveau d’un transformateur de l’unité 1 de la centrale nucléaire de Cattenom (Lorraine). Ce départ de feu sans gravité n’a pas fait de blessés. Suite au déclenchement de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.