Accès à l'énergie : Engie investit en Amérique Latine, en Inde et au Cambodge - L'EnerGeek

Accès à l’énergie : Engie investit en Amérique Latine, en Inde et au Cambodge

engie_rassembleurs_energie_acces_electricite_pays_developpement

Dans le cadre de son initiative Engie Rassembleurs d’Energies, le groupe français tente depuis 2011, d’apporter un soutien technique et financier à des projets d’entrepreneurs sociaux contribuant à l’accès à l’énergie durable de populations vulnérables dans le monde entier. Il vient dans ce cadre de réaliser trois nouveaux investissements, en Amérique Latine, en Inde et au Cambodge, qui permettront à terme d’alimenter en électricité près de deux millions de personnes.

Alors que 20% de la population mondiale n’a pas accès à l’électricité et que plus d’une personne sur quatre est confrontée à la précarité énergétique en Europe, l’accès à l’énergie, service essentiel, est au cœur de la lutte contre la pauvreté. Avec l’initiative Engie Rassembleurs d’Energies, l’énergéticien entend favoriser l’accès durable à l’énergie des exclus du service dans les pays en développement, et lutter contre la précarité énergétique dans les pays développés en apportant un soutien technique et/ou financier à des projets portés par des entreprises sociales, des ONG, ou encore des Fondations.

Lire aussi : La Banque mondiale appelle à plus d’efforts dans l’accès à l’énergie propre

Selon un communiqué du groupe publié jeudi 27 juillet 2017, le groupe aurait consenti dans le cadre de ce programme trois nouveaux investissements qui permettront à environ 2 millions de personnes vivant en Amérique Latine, en Inde et au Cambodge, d’accéder à une énergie renouvelable d’ici 2020. En Amérique Latine tout d’abord, Engie a investi dans la société Kingo, une compagnie active en Amérique Latine et en Afrique et qui “propose des solutions d’électrification individuelle solaire aux populations non reliées au réseau”. En Inde, C’est la société Mera Gao Power qui sera épaulée par le groupe énergétique français via une levée de fonds. MGP propose notamment “des micro réseaux solaires aux populations rurales non connectées dans l’État d’Uttar Pradesh, dans le nord du pays”, explique Engie.

Lire aussi : Engie et le Suisse Bertrand Piccard s’allient pour soutenir les technologies renouvelables

Au Cambodge enfin, Engie Rassembleurs d’Energies “participe au premier tour de financement d’ATEC, une entreprise qui produit et distribue des bio-digesteurs” adaptés aux inondations, pour les populations rurales. L’objectif du groupe est ici de leur fournir des solutions de cuisson propres et des biofertilisants tout en luttant contre la déforestation.

Crédits photo : Engie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 22 Juil 2014
Alors que la Commission européenne vient d'attribuer dans le cadre d'un programme de développement des énergies renouvelables, une subvention de près de 72 millions d'euros au projet  NEMO, premier projet de centrale ETM prévu en Martinique, DCNS et Akuo Energy,…
lun 10 Août 2015
Charlotte Slingsby, étudiante au Royal College of Art à Londres, avait pour objectif d’améliorer le quotidien dans son pays d’origine, l’Afrique du Sud, sujet à de nombreuses coupures électriques. Elle a alors imaginé un matériau « low-cost » capable de produire de…
dim 29 Mai 2016
Au Mont des Quatre Faux, Windvision et EDF Energies Nouvelles se préparent à mettre en service le plus grand parc éolien de France. Pour la directrice de Windvision, Delphine Poirson, cette infrastructure servira avant tout le dynamisme du territoire. (suite…)
lun 16 Juin 2014
Avec l'arrivée des groupes français EDF et Bouygues en tant que partenaires techniques du projet, la centrale biomasse ivoirienne Biovea semble plus que jamais lancée sur les rails de son ouverture, prévue fin 2015. Porté par la société Biokala, ce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.