Charbon : l’Ukraine signe un contrat historique avec les Etats-Unis - L'EnerGeek

Charbon : l’Ukraine signe un contrat historique avec les Etats-Unis

Fragilisées depuis la crise de Crimée en 2014, les relations commerciales entre l’Ukraine et la Russie sont aujourd’hui réduites au stricte de minimum, et pourraient bien disparaître totalement avec l’entrée en jeu des Etats-Unis. L’Ukraine a en effet signé un contrat “historique“, officialisé lundi 31 juillet 2017, lui permettant d’importer pour la première fois du charbon des Etats-Unis, afin de compenser la fin des approvisionnements de l’Est sous contrôle des séparatistes pro-russes, et de s’affranchir de sa dépendance énergétique à la Russie.

En conflit direct avec les séparatistes prorusses qui tiennent les régions de l’Est de l’Ukraine (riches en anthracite), Kiev avait finalement renoncé au mois de mars 2017, sous la pression des ultra-nationalistes, à bénéficier des réserves en charbon de ces régions pour alimenter ses centrales électriques. Ces derniers considéraient que le gouvernement ukrainien ne pouvait plus commercer avec des rebelles qui s’efforcent à leurs yeux d’établir leur fief près de la frontière avec la Russie.

Lire aussi : Paralysée par une grève, l’Ukraine déclare l’état d’urgence énergétique

Problème, le gouvernement ukrainien qui manque aujourd’hui cruellement de ressources et doit composer avec un réseau sous tensions constantes, n’a eu depuis d’autres choix que de s’approvisionner temporairement en Russie, alors même qu’il souhaite s’affranchir de sa dépendance envers Moscou. Une situation intenable compte tenu des relations conflictuelles entre ces deux pays, qui a poussé Kiev à se tourner vers les Etats-Unis afin de cesser toutes importations en provenance de Russie. Le gouvernement a en effet officialisé lundi 31 juillet un contrat d’approvisionnement inédit entre le producteur américain XCoal et l’électricien ukrainien TsentrEnergo.

Lire aussi : L’Ukraine veut stopper les importations de charbon russe au profit des Etats-Unis

Un premier cargo déchargera 85.000 tonnes de charbon début septembre en vue d’importer au total 700.000 tonnes d’ici à la fin 2017“, a précisé le directeur général de la société, Oleg Kozemko. “C’est une journée historique”, a insisté de son côté Ernie Thrasher, PDG du groupe américain basé en Pennsylvanie. “Cet accord marque la première fois où du charbon va être importé des Etats-Unis vers l’Ukraine”. Les volumes prévus par le contrat avec XCoal seront suffisants dans un premier temps pour couvrir la consommation de l’Ukraine pendant l’hiver prochain, et pourraient atteindre deux millions de tonnes dès l’an prochain. Des négociations avec d’autres pays comme l’Afrique du Sud seraient également en cours, a ajouté le gouvernement ukrainien.

Crédits photo : UA Time

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Le Premier ministre, Gabriel Attal, a dévoilé les premiers chiffres du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa) concernant la baisse de CO2 de la France en 2023 lors d'un meeting en Mayenne le mercredi 22 mai 2024.…
mar 19 Déc 2023
Vous avez prévu d'entamer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Prenez garde à la réforme de MaPrimeRénov'. Les critères d'éligibilité se durcissent à partir du 1ᵉʳ janvier 2024. Certains types de travaux seront désormais exclus de ce…
mer 29 Nov 2023
Alors que la COP28 approche, un rapport de Greenpeace révèle l'essor fulgurant des SUV thermiques qui annule les avancées climatiques des véhicules électriques. L'impact des SUV sur l'environnement est gigantesque  À l'approche de la COP28 à Dubaï, un rapport récent…
mer 18 Oct 2023
Le 1er juillet 2024 marquera un tournant dans la tarification du gaz en France. Une augmentation du tarif de distribution est prévue, et elle aura des répercussions sur la facture des consommateurs. Et ce quel que soit l’usage que ces…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.