La Ville de Paris se donne les moyens de sa transition écologique - L'EnerGeek

La Ville de Paris se donne les moyens de sa transition écologique

Ville-de-Paris

Afin de réaliser son objectif de neutralité carbone, la Ville de Paris a choisi de se doter d’un Fonds d’investissement pour la transition écologique. La capitale a signé mardi 18 juillet 2017 en collaboration avec la Caisse des Dépôts, une convention de partenariat prévoyant la création de ce fonds dont la mission sera de financer des projets innovants favorables à la croissance verte.

Anne Hidalgo, maire de Paris, et Pierre-René Lemas, Directeur général du groupe Caisse des Dépôts, ont annoncé officiellement cette semaine la création prochaine d’un fonds d’investissement afin de soutenir le développement des solutions les plus pertinentes à l’échelle industrielle en vue d’accélérer la transition écologique de la capitale française. “Paris doit garder le leadership sur le climat et pour cela nous avons besoin d’une finance utile tournée vers la transition verte”, explique Anne Hidalgo qui espère de cette manière “accélérer la venue à Paris des investissements et des entreprises” sur la question du climat.

Lire aussi : Transition énergétique : Bpifrance lance un nouveau fonds d’investissement

Cet outil juridique et financier inédit vise principalement à mobiliser des investissements privés pour financer le déploiement de solutions innovantes accélérant la transition écologique à Paris dans les secteurs des déchets, de l’air ou des énergies renouvelables. “On a par exemple un défi colossal avec la mutation de tout le parc des taxis parisiens” que ce fonds serait ainsi susceptible d’accompagner pour acheter des véhicules propres, poursuit Mme Hidalgo.

Lire aussi : Déchets alimentaires : programme test de valorisation énergétique à Paris

La Caisse des Dépôts, partenaire historique de la Ville de Paris, apporte ici son appui dans l’ingénierie du projet et la conception technique du fonds. L’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, représentée par son président Bruno Lechevin, est également partenaire. Elle sera associée à la gouvernance du fonds et apportera son expertise dans le choix des entreprises à financer, “aux côtés des acteurs parisiens de l’innovation et du développement durable”. Pour attirer les investisseurs, ce “fonds vert” a également le soutien de l’association de promotion de la place financière, Paris Europlace, de son président, Gérard Mestrallet (président d’Engie), et de l’initiative Finance for Tomorrow qui vise à faire de Paris “la capitale de la finance verte”.

Crédits photo : Caisse des Dépôts (Twitter)

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 2 Sep 2014
Alstom Grid, la branche d'Alstom spécialisée dans les réseaux électriques, a annoncé lundi 25 août la signature de 3 "contrats majeurs", pour un montant total de 800 millions d'euros. Selon le communiqué du géant français, ces contrats à l'international portent…
jeu 4 Sep 2014
Dans son troisième rapport annuel centré sur le marché des énergies renouvelables, publié le 29 août dernier, l'Agence Internationale de l’Énergie (AIE) estime que des incertitudes politiques vont freiner le développement des énergies propres, notamment dans les pays de l'OCDE.…
jeu 2 Fév 2017
Très active sur le marché du nucléaire à l'international, l'agence russe Rosatom ne semble plus s'en contenter et regarde progressivement du côté des énergies renouvelables. Le fort potentiel de la Russie en matière d'énergie éolienne et les nouveaux objectifs du…
mar 24 Jan 2017
Le froid s’est installé en France, et avec lui le pays doit faire face à un pic de consommation énergétique. De quoi entraîner quelques interrogations pour les foyers français : comment faire pour réguler sa consommation énergétique ? Quelles astuces pour ne pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.