La Côte-d'Ivoire met en service le barrage hydroélectrique de Soubré - L'EnerGeek

La Côte-d’Ivoire met en service le barrage hydroélectrique de Soubré

barrage_Soubre_Cote_d_ivoire

Le nouveau barrage hydroélectrique de Soubré en Côte-d’Ivoire, financé et construit par la Chine dans le but de combler une partie du déficit énergétique national, a officiellement été mis en service vendredi 30 juin 2017. Considéré comme l’installation hydroélectrique la plus importante du pays, avec 275 MW de puissance cumulée, cet ouvrage permettra d’augmenter la capacité de manière significative la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique ivoirien.

Si l’énergie hydraulique représente déjà 25% du mix énergétique ivoirien contre 75% pour les combustibles fossiles, elle offre encore de belles perspectives de développement dans un pays engagé depuis 2011 dans un vaste programme d’augmentation de sa capacité de production. Disposant à ce jour d’une puissance installée de 2000 MW, la Côte-d’Ivoire s’est en effet donnée pour objectif d’atteindre une puissance de 4000 MW à l’horizon 2020, afin de sécuriser son approvisionnement en électricité.

Lire aussi : L’Ethiopie inaugure le plus haut barrage hydroélectrique d’Afrique

Le pays compte notamment pour cela sur le gigantesque barrage de Soubré, dont la mise en service a été officialisée la semaine dernière en présence du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly. La première des quatre turbines qui composent cet ouvrage a donc été mise en marche, en attendant le démarrage complet de l’installation au mois d’août. Le barrage de Soubré va “mettre à la disposition de nos ménages et de nos industries une énergie fiable, de bonne qualité, abondante, équitablement répartie sur l’ensemble du territoire national”, a assuré M. Gon Coulibaly, évoquant une “forte et croissante demande, au taux de 10% par an en moyenne”.

Lire aussi : L’Afrique subsaharienne toujours en retard en matière d’énergies renouvelables

D’un coût de 331 milliards de FCFA (504 millions d’euros), la construction de ce barrage de quatre kilomètres de long, démarrée en 2013 dans le sud-ouest du pays, a été financée par la Chine à hauteur de 85%.

Crédits photo : CI-Energies

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 23 Mai 2017
Plus de deux ans après le partage de ses activités avec Veolia, la nouvelle version de Dalkia, filiale exclusive du fournisseur d'électricité EDF spécialisée dans les services énergétiques, entend poursuivre son développement sur la scène internationale. Interrogée sur les ambitions…
ven 27 Fév 2015
Si le mix électrique de la Réunion est toujours dominé par des ressources fossiles polluantes, la part des énergies renouvelables ne cesse cependant d'augmenter au fil des années. En 2014, les énergies vertes ont notamment permis de répondre à plus…
lun 12 Août 2013
La prime d’achat de l’électricité produite grâce aux effluents d’élevage vient d’être revalorisée par un arrêté publié au Journal Officiel le 30 juillet 2013. Le gouvernement, qui prévoit « le développement de 1.000 méthanisateurs à la ferme pour 2020 », souhaite inciter…
jeu 20 Juin 2013
EDF Energy Renewables, la filiale britannique d'EDF Énergies Nouvelles, a annoncé la fin des travaux du parc éolien offshore de Teesside, dans le Nord-Est de l'Angleterre. Le parc est composé de 27 éoliennes fabriquées par Siemens, d'une puissance unitaire de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.