Traitement des déchets nucléaires : Veolia décroche un nouveau contrat au Canada - L'EnerGeek

Traitement des déchets nucléaires : Veolia décroche un nouveau contrat au Canada

activites_demantelement_nucléaire_Nuclear_Solutions_Veolia

Après avoir officialisé au début du mois de mars 2017 la création de la société Nuclear Solutions regroupant ses filiales du secteur dans un seul pôle dédié à l’assainissement nucléaire, Veolia poursuit avec succès sa quête de nouveaux marchés. Le groupe français a annoncé jeudi 15 juin 2017 la signature d’un nouveau contrat auprès du groupe Canadian Nuclear Laboratories dans le but d’élaborer une solution robotique de traitement des déchets radioactifs.

Le regroupement de ses trois activités – Kurion (technologies d’assainissement), Alaron (site industriel situé aux Etats-Unis) et Asteralis (caractérisation des déchets et opération industrielle sur les installations nucléaires) – au sein d’une seule et même entité baptisée Nuclear Solutions, permet aujourd’hui au groupe Veolia d’offrir aux industriels du secteur nucléaire une gamme complète de technologies, d’expertises et de services, pour le démantèlement des installations et le traitement des déchets faiblement et moyennement radioactifs.

Lire aussi : Veolia et EDF coopèrent dans le traitement des déchets nucléaires

Un atout pour le groupe français qui souhaite faire du traitement des déchets nucléaires un axe important de son développement à venir et qui multiplie les nouveaux contrats dans la filière depuis fin décembre 2016. En effet, après avoir remporté plusieurs contrats en France avec le groupe EDF puis au Royaume-Uni avec le groupe Magnox Limited, Nuclear Solutions a annoncé la signature d’un nouveau partenariat sur le marché canadien cette fois. Cet accord signé avec le groupe Canadian Nuclear Laboratories prévoit notamment la mise en place d’une solution intégrée permettant la collecte et le conditionnement de déchets faiblement et moyennement radioactifs, issus des bunkers et des puits en béton enterrés du site de Whiteshell, situé dans la province du Manitoba au sud du pays. “C’est en particulier l’expertise de Veolia Nuclear Solutions sur le site de Dounreay, au Royaume-Uni, où elle déploie des technologies similaires, qui lui a permis de remporter ce contrat et d’entrer sur le marché canadien”, explique le communiqué du groupe.

Lire aussi : Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable

Les deux premières années seront consacrées aux phases de conception, fabrication et mise en service, et les trois suivantes au soutien opérationnel du système de reprise et conditionnement des déchets”, ajoute Veolia. Canadian Nuclear Laboratories exploite plusieurs sites nucléaires au Canada. Celui de Whiteshell, ouvert en 1963, est resté en activité pendant plus de 30 ans, et doit être intégralement démantelé d’ici à 2024.

Crédits photo : Veolia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 3 Oct 2018
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AEIA) a publié début septembre 2018 son rapport annuel. Elle y aborde les perspectives de la filière nucléaire alors même que l’essor des énergies renouvelables et les nouvelles normes environnementales remettent son avenir en question.…
ven 28 Sep 2018
Près de 18 mois après le lancement officiel des travaux de construction, le 31 mars 2017, le groupe EDF et son partenaire chinois CGN ont fait état jeudi 27 septembre 2018 d’avancées significatives encourageantes sur le chantier des réacteurs EPR…
ven 9 Sep 2016
Un peu plus d’un an après avoir signé un accord de coopération intergouvernementale, la Russie a annoncé son intention de construire 16 centrales nucléaires en Arabie saoudite. Grâce à ce projet, Rosatom pourrait enregistrer une nouvelle commande de 100 milliards de…
mer 13 Nov 2013
Selon un décret paru dimanche 10 novembre au Journal Officiel, la société Areva est autorisée à procéder au démantèlement de trois installations nucléaires situées à La Hague : l'usine de traitement des combustibles irradiés UP2-400, l'atelier de traitement des combustibles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.