Éolien offshore : le Français Ideol lève 8 millions d'euros supplémentaires - L'EnerGeek

Éolien offshore : le Français Ideol lève 8 millions d’euros supplémentaires

éolienne

Convaincu du fort potentiel de l’éolien offshore, le français Ideol a conçu une fondation flottante totalement nouvelle destinée à réduire les coûts de la conception à l’installation et à augmenter ainsi la compétitivité des éoliennes. Une innovation que la PME de La Ciotat entend bien développer à l’échelle industrielle et pour laquelle, elle vient de lever 8 millions d’euros supplémentaires auprès de deux groupes du secteur, la société norvégienne Siem Offshore Contractors et le japonais Hitachi Zosen.

Si la filière éolienne offshore se développe rapidement en Europe et promet une capacité de production significative, elle pourrait également faire face très rapidement à de nombreuses difficultés telles que la raréfaction des sites d’accueil, l’augmentation des coûts, l’impact sur l’environnement marin et sur les paysages. Fort de ce constat, la société française Ideol a fait le pari de l’éolien flottant et développé depuis 2010 un modèle de fondation unique au monde pour des coûts inférieurs à ceux des autres prototypes en vigueur actuellement.

Lire aussi : Ideol : un dispositif de fondation innovant pour l’éolien flottant

Calquée sur le monde de l’offshore pétrolier, cette innovation offre une meilleure résistance aux ballottements de l’eau, et s’adapte à tout type d’éolienne standard, quelles que soient sa taille et sa puissance. Elle démultiplie logiquement les zones d’exploitations possibles et suscite donc l’intérêt croissant de nombreux opérateurs en France comme à l’étranger. La jeune société basée dans les Bouches-du-Rhône travaille déjà avec le groupe japonais Hitachi Zosen, avec lequel elle prévoit d’installer l’an prochain un premier démonstrateur au Japon. Elle vient également de signer en janvier 2017 un accord pour développer 1,5 gigawatts de projets au Royaume-Uni, et participe à un projet de parc pilote en Méditerranée.

Lire aussi : Idéol exporte ses prototypes d’éoliennes flottantes au Japon

Autant de perspectives prometteuses qui ont encouragé ces dernières semaines la société Ideol à agrandir son tour de table. Après avoir lever près de 3 millions d’euros l’an dernier, la PME française a annoncé mercredi 7 juin avoir lever 8 millions d’euros supplémentaires auprès des industriels de l’éolien en mer, Siem Offshore Contractors et le japonais Hitachi Zosen, pour “soutenir sa forte croissance et accélérer son développement à l’international“.

Crédits photo : Ideol

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 7 Fév 2017
Après publication d'une communication sur le deuxième état de l'union de l'énergie par la Commission européenne, son vice-président, Maroš Šefčovič, entame une tournée européenne pour expliquer la stratégie énergétique de l'Union. Une façon de clarifier les objectifs énoncés dans le "Winter package" présenté…
ven 10 Nov 2017
Au lendemain de la polémique créée par le revirement de Nicolas Hulot sur l’énergie nucléaire et l’impossibilité technique de réaliser l’objectif de baisse de l’atome dans notre mix électrique d’ici 2025, une nouvelle étude vient peser dans la balance de l’industrie…
mer 14 Mai 2014
Plus respectueuses de l'environnement, les énergies renouvelables présentent toutefois, pour certaines, des inconvénients parmi lesquels leur intermittence et leurs imprévisibilité. Pour le photovoltaïque, chutes de feuilles mortes, de neige ou fientes d'oiseaux sont autant d’événements susceptibles de diminuer la production d'une…
ven 14 Juin 2019
L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) a publié ce jeudi 13 juin 2019 un communiqué particulièrement intéressant. Celui-ci fait état d’une forte création d’emplois dans le domaine des énergies renouvelables. Désormais 11 millions de personnes à travers le monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.