L'énergie éolienne en forte progression au 1er trimestre 2017 - L'EnerGeek

L’énergie éolienne en forte progression au 1er trimestre 2017

La stabilisation progressive du cadre réglementaire et économique de la filière éolienne en France continue de porter ses fruits. Après une année 2016 record, les professionnels du secteur ont enregistré au premier trimestre 2017 un taux de croissance exceptionnel des nouvelles capacités raccordées au réseau national, laissant présager un avenir florissant répondant aux attentes de la transition énergétique.

Selon de nouvelles données publiées jeudi 1er juin 2017 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, la puissance éolienne raccordée au parc de production électrique français aurait plus que doublé au premier trimestre 2017 pour atteindre 330 mégawatts (MW) contre seulement 141 MW au premier trimestre 2016. Il s’agit là de “la plus forte (puissance raccordée) jamais observée lors d’un premier trimestre”, avec 34 nouvelles installations contre 18 un an plus tôt, précise le ministère.

Lire aussi : Energie éolienne : EDF EN confirme le rachat de Futuren

Les capacités du parc éolien français atteignaient ainsi fin mars 12,1 gigawatts (GW) contre 11,8 GW fin 2016, auxquelles s’ajoutent un peu plus de 8 GW de projets éoliens terrestre en cours (dont 2,5 GW ont déjà une convention de raccordement signée). Concernant l’éolien en mer, la puissance des projets en file d’attente s’établit désormais à 3 GW. Malgré ces bons résultats, la production éolienne a néanmoins reculé de 12% sur la même période, à 6,9 térawattheures (TWh), en raison de conditions de vent défavorables en janvier et en février.

Lire aussi : La production d’énergie éolienne au cœur de la recherche technologique française

Rappelons que pour contribuer à l’objectif de 32% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique français d’ici 2030, le nouveau Président Emmanuel Macron a promis de soumettre dès le début de son quinquennat un calendrier d’appels d’offres qui porteraient sur un total de 26.000 MW d’éolien et de solaire d’ici à fin 2023, ce qui représenterait plus de 30 milliards d’euros d’investissements.

Crédits photo : La compagnie du vent

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 1 Juin 2016
Dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde, le 30 mai dernier, le député Les Républicains du Vaucluse, Julien Aubert, imagine « une vision alternative de la “transition énergétique” ». Selon lui, la droite doit désormais réfléchir à son programme énergétique en…
lun 11 Déc 2017
A l'heure où s'ouvre le One Planet Summit à Boulogne-Billancourt, la lutte contre le changement climatique et la transition énergétique nécessitent de plus en plus d'investissements en faveur du climat. Mais selon le groupe de réflexion I4CE émanant de la…
lun 26 Oct 2015
Si l'énergie hydrolienne permet d'envisager à moyen terme une production d'électricité renouvelable stable et prévisible, elle nécessite toutefois pour cela des courants marins puissants et réguliers. Une condition qui limite logiquement son potentiel de développement géographique et laisse inexploitées de…
ven 20 Jan 2017
Le groupe Engie s'est vu attribuer jeudi 12 janvier le dernier le contrat de délégation de service public du nouveau réseau de chaleur à base de géothermie de la Plaine Rive Droite de Bordeaux Métropole. Pour la première fois en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.