Géothermie : Engie obtient 3 nouvelles licences d'exploration au Mexique - L'EnerGeek

Géothermie : Engie obtient 3 nouvelles licences d’exploration au Mexique

Le groupe français Engie et son partenaire islandais Reykjavik Geothermal ont annoncé mardi 23 mai 2017, avoir obtenu de la part du ministère de l’Energie mexicain (SEMER), trois nouvelles licences d’exploration géothermique. Ces licences autorisent pour une période de trois ans l’exploration de ressources géothermiques situées dans trois zones de 150 km2 chacune, à Sangangüey dans l’Etat du Nayarit, Cerro Pinto et Las Derrumbadas dans l’Etat du Puebla.

En plein développement au Mexique du fait d’une volonté nouvelle de l’Etat de verdir le mix énergétique national, la filière géothermique a bénéficié de la Réforme Energétique mexicaine qui réunit toutes les conditions pour l’ouverture progressive du marché de l’électricité. Le gouvernement, qui souhaite encourager les investisseurs privés à participer à la production d’électricité, a soutenu la mise en place d’un programme de réduction des risques exploratoires et délivre désormais des licences d’exploration.

Lire aussi : Engie boucle le financement d’un nouveau projet géothermique en Indonésie

Le français Engie, via sa filiale Storengy, et son partenaire Reykjavik Geothermal, ont obtenu dans ce cadre trois nouveaux permis dans des régions situées au centre du pays. “L’attribution de ces permis d’exploration à un partenariat franco-islandais marque un jalon important dans la mise en œuvre de la réforme législative en faveur de l’énergie géothermique ; il s’agit en effet des premières entreprises 100 % étrangères à investir dans le secteur de la géothermie au Mexique”, a expliqué Efrain Villanueva Arcos, Directeur Général des Énergies Propres du SENER.

Lire aussi : Le Mexique attribue aux enchères ses gisements de pétrole en eaux profondes

La géothermie constitue à ce jour l’activité principale de Reykjavik Geothermal, et est l’une des composantes de la transition énergétique dont Engie entend devenir leader mondial. Le français est notamment l’un des premiers producteurs et fournisseurs d’énergie géothermique en Europe pour le chauffage et la climatisation de bâtiments résidentiels ou commerciaux, utilisant différentes sources géothermiques. Les deux groupes se sont rapprochés dès 2015 dans le cadre d’un accord de coopération en vue d’obtenir et de développer ensemble des concessions et des permis d’exploration géothermique au Mexique. “Nous sommes très confiants quant au potentiel de ces zones pour le développement de projets décarbonés, qui sont au cœur de notre stratégie“, s’est félicitée pour sa part Cécile Prévieu, Directrice Général de Storengy.

Crédits photo : Engie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 6 Juil 2017
Le français Eiffage a annoncé, lundi 3 juillet 2017, avoir remporté un nouveau contrat pour la construction d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 98 MW à Huatacondo dans le désert chilien d’Atacama, en Amérique latine. Le groupe de BTP poursuit…
mer 16 Avr 2014
Schindler connaît bien le domaine des ascenseurs, mais cette fois-ci, probablement inspiré par le projet d'avion solaire Solar Impulse auquel il a participé, le groupe teste un ascenseur solaire à Barcelone. Baptisé le Solar Elevator, il est destiné à équiper…
lun 20 Juil 2015
La société SolarWatt, basée à Dresde en Allemagne, a annoncé en juin dernier lors du salon Intersolar 2015 le lancement de MyReserve : une offre de stockage d’électricité destinée aux installations domestiques et au petit tertiaire. Pionnier du photovoltaïque, le…
ven 22 Juin 2018
Travaillant conjointement sur la révision de la législation communautaire en faveur de la transition énergétique entreprise par la Commission européenne, les négociateurs du Parlement européen et du Conseil européen ont finalement trouvé, mercredi 20 juin 2018, un accord relatif au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.