Linky : le compteur communicant entre dans une phase de déploiement accéléré - L'EnerGeek

Linky : le compteur communicant entre dans une phase de déploiement accéléré

Pièce maîtresse des nouveaux réseaux électriques intelligents consacrés dans la loi de transition énergétique, les compteurs communicants Linky poursuivent, dans les délais, leur programme d’installation. A ce jour, plus de 3,8 millions de compteurs électriques ont été mis en service dans les foyers français et leur déploiement devrait s’accélérer d’ici la fin de l’année 2017, selon les dernières précisions fournies par Enedis, mardi 18 avril 2017.

Installé un peu partout en France depuis le mois de décembre 2015, le compteur communicant Linky devrait voir son rythme de déploiement s’accélérer de manière significative d’ici la fin de l’année. Selon Bernard Lassus, directeur du programme Linky chez Enedis, le nombre quotidien d’installations pourrait même doubler très rapidement. « On en pose actuellement 18.000 à 19.000 par jour (…) et nous allons augmenter les cadences » pour arriver à environ 35.000 par jour d’ici la fin de l’année, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

Lire aussi : Linky peut aussi servir la mobilité électrique

Le compteur Linky équipera à terme, soit à l’horizon 2021, plus de 35 millions de foyers français leur permettant d’éviter le passage d’un technicien pour relever les compteurs, de mesurer la consommation en temps réel, de transmettre ces données quotidiennement au fournisseur d’électricité, et de proposer en fin de compte, une facturation plus précise que celle basée sur des estimations. Ces informations de consommation reçues par le fournisseur d’électricité pourront être utilisées par la suite afin de proposer des offres adaptées aux attentes des consommateurs et d’intégrer sur le réseau la production d’énergie renouvelable intermittente de manière optimale quand celle-ci est la plus avantageuse pour le consommateur. Précisons quand même qu’à l’instar des compteurs actuels, le compteur Linky n’enregistre que la consommation globale du foyer en kWh et que l’ensemble des données de la courbe de charge sont protégées par et conditionnées à l’accord express de l’usager.

Lire aussi : Les compteurs communicants Linky sans danger pour la santé selon l’Anses

D’autre part, si certaines communes ou associations anti-ondes continuent de s’opposer à l’installation de ces nouveaux compteurs intelligents sur la base de simples rumeurs liées aux risques sanitaires des ondes électromagnétiques, plusieurs études de l’Agence nationale des fréquences ou de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont déjà démontré le caractère inoffensif et innovant de ces nouveaux appareils.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 20 Avr 2015
Selon les informations publiées jeudi 16 avril par RTE, la filiale d'EDF en charge de la gestion du réseau haute tension, une météo plus fraiche que l'année précédente a poussé vers le haut la consommation d'électricité au cours du mois…
lun 16 Oct 2017
Dévastées par l’ouragan Irma au début du mois de septembre 2017, les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy dans les Antilles sont de nouveau alimentées en électricité. Le groupe EDF a annoncé, dimanche 15 octobre, avoir terminé la phase de…
jeu 29 Sep 2016
Alors que le nombre de personnes concernées par la précarité énergétique augmente trois fois plus vite que les prix de l’énergie, l’Association des acteurs locaux de l’énergie (Amorce) et la fondation Abbé Pierre dénoncent l'impuissance des pouvoirs publics sur le…
mer 12 Juin 2013
La technologie récente des batteries Lithium-ion apporte une solution intéressante pour le stockage de l’énergie électrique, qui est un processus technique complexe. En effet l’électricité n’est pas stockable directement mais doit être convertie en une autre forme d’énergie pour être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *