La plus grande usine de batteries d'Europe en projet en Suède - L'EnerGeek

La plus grande usine de batteries d’Europe en projet en Suède

Alors que l’Europe ne dispose à l’heure actuelle que de peu d’acteurs dans la production de batteries pour voitures électriques, la Suède pourrait bientôt accueillir la plus grande usine de batteries lithium-ion du Vieux continent, profitant ainsi d’un marché en pleine expansion. Le groupe Northvolt, à l’origine du projet, a en effet annoncé mardi 7 mars dernier avoir réuni l’ensemble des financements nécessaires au lancement de sa production dès 2020.

A l’exception de la France qui fait ici figure de bonne élève (Saft, Bolloré, etc.), l’Europe accuse aujourd’hui un retard important en matière de production de batteries et aucun pays n’avait encore véritablement misé jusqu’à présent sur leur industrialisation. C’était toutefois sans compter sur la Suède et la société Northvolt (anciennement SGF Energy) qui pourraient ensemble concrétiser dès 2020 le plus grand projet d’usine de batteries lithium-ion d’Europe.

Lire aussi : Production de batteries : une filière industrielle européenne encore balbutiante

Des accords de financement d’entreprises et d’organisations (…) sont en place“, a indiqué dans un communiqué Northvolt, laissant entrevoir, grâce à ces financements, une concrétisation rapide du projet et une production des premières batteries possible avant 2020. On retrouve notamment parmi les investisseurs l’électricien suédois Vattenfall, qui a précisé de son côté avoir injecté 5 millions de couronnes (525.000 euros), le conglomérat suédois Stena, le fonds néerlandais InnoEnergy, l’Agence suédoise de l’énergie, et l’agence publique suédoise pour l’innovation Vinnova.

Lire aussi : Tesla a démarré la production de batteries dans sa Gigafactory

L’entreprise, dirigée par Peter Carlsson, ancien directeur des achats du constructeur d’automobiles électriques américain Tesla, rappelle toutefois que “des financements extérieurs supplémentaires seront nécessaires ultérieurement” et évalue avoir besoin d’un “investissement de plus de 4 milliards d’euros sur une période de six ans” pour assurer le développement du projet. La phase de construction devrait débuter à partir de 2018 sur un site qui reste à choisir pour le moment, et l’usine affichera à terme une capacité annuelle de 32 gigawattheures de batteries lithium-ion exploitables aussi bien dans le secteur du transport électrique que dans le stockage stationnaire de l’électricité . Pour comparaison, la Gigafactory du groupe américain Tesla lancée en janvier dernier dans le Nevada proposera à terme une capacité de 50 GWh.

Crédits photo : Northvolt

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 9 Déc 2014
De nouvelles coupures d'électricité sont venues perturber le quotidien des Sud-Africains le weekend dernier, et si ces situations sont récurrentes, l'état du réseau électrique national ne semble jamais s'améliorer au grand dam de la population. En effet, la compagnie nationale…
lun 3 Août 2015
Vendredi 24 juillet, le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie a publié un document clé : "le bilan énergétique de la France en 2014", bilan produit chaque année par le commissariat général au développement durable depuis 1970.…
lun 13 Mar 2017
Selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE), la concurrence sur les marchés du gaz et de l'électricité en France s'est intensifiée en 2016. Les particuliers et les professionnels auraient continué à se détourner des tarifs réglementés du gaz et…
ven 10 Juil 2015
Le 24 juin dernier, le consortium composé d’Alstom et de Saft a fait savoir qu’il avait mis en route un système intelligent de stockage d’énergie par batterie (BESS). Ce projet est mené sur le site d’EDF des Renardières en Seine-et-Marne,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.