Engie et Schneider Electric s'allient pour optimiser la gestion des parcs éoliens et solaires - L'EnerGeek

Engie et Schneider Electric s’allient pour optimiser la gestion des parcs éoliens et solaires

parc-photovoltaique

Engagé dans un processus de numérisation et de digitalisation de son parc de production censé en améliorer les performances, le groupe Engie a annoncé cette semaine la signature avec Schneider Electric d’un nouveau protocole d’accord concernant la gestion des données des parcs solaires et éoliens. Cette collaboration sera l’occasion d’apprécier la pertinence, dans la production d’énergie renouvelable, du système logiciel Wonderware développé par Schneider Electric pour le contrôle, l’acquisition et la gestion des données.

Schneider Electric va équiper de sa technologie de logiciels de contrôle et de gestion des données les parcs éoliens et solaires développés par Engie. Les deux groupes ont signé vendredi 24 février dernier, un protocole d’accord dans le but d’explorer et de déployer de nouvelles solutions digitales pour l’efficacité opérationnelle des champs éoliens et photovoltaïques d’Engie. « La cyber-sécurité, la cohérence et la protection des données recueillies et traitées dans le cadre d’un écosystème complexe de gestion en temps réel d’actifs de production feront également partie du champ d’intervention de cet accord« , précisent les deux partenaires dans un communiqué commun.

Lire aussi : Le digital, un outil pour optimiser l’exploitation du parc nucléaire

Ces solutions seront fournies par le système logiciel Wonderware qui permettra d’uniformiser la collecte, l’organisation et le traitement des données issues des parcs de production renouvelables, et de participer au processus de transformation digitale du secteur de l’énergie. « Ce protocole d’accord s’inscrit par ailleurs dans le processus de digitalisation et de décentralisation du groupe Engie lui-même« , souligne à l’AFP Didier Holleaux, directeur général adjoint d’Engie.

Lire aussi : L’EcoBlade de Schneider Electric : la batterie domestique made in France

De son côté, Schneider Electric se positionne ici comme le partenaire privilégié du groupe Engie et espère équiper de sa technologie l’ensemble des moyens de production renouvelables présents et futurs du groupe énergétique français. Engie a de grandes ambitions en la matière et prévoit de développer plusieurs gigawatts de capacités solaires dans les trois prochaines années. « La combinaison de nos expertises technologique et industrielle contribuera à identifier de nouvelles opportunités pour mieux servir ce nouveau monde de l’énergie et faire accéder à une énergie propre et abordable« , a déclaré Philippe Delorme, Directeur Général des Activités Building & IT chez Schneider Electric.

Crédits photo : Blickpixel

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 26 Juil 2016
Installé depuis 2012 à Vendeuvre-sur-Barse dans l'Aube, le projet expérimental Venteea teste des outils de stockage de l'énergie éolienne uniques en France. Enedis (ex-ERDF), porteur du projet, a présenté au mois de juin dernier, à Troyes, les résultats de ces…
jeu 21 Nov 2013
Asltom annonce que son Haliade 150, la plus grande éolienne offshore du monde, a été installée au large des côtes d'Ostende, en Belgique. Cet aérogénérateur d’une puissance de 6 MW servira à équiper trois des quatre premiers parcs en mer…
jeu 3 Juil 2014
STX France, spécialiste de la construction navale, a officialisé le jeudi 29 juin 2014 la construction d’une usine pour les énergies marines renouvelables à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. L’ancien « Alstom marine » veut ainsi construire deux bâtiments, pour un coût total…
lun 9 Mai 2016
D’après le centre de recherche de la commission européenne, la France est le pays qui a consacré le plus d’investissements aux smartgrids. Grâce à cette technologie, le pays espère non seulement optimiser son réseau électrique mais aussi se tourner vers l’exportation.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *