Engie et Schneider Electric s'allient pour optimiser la gestion des parcs éoliens et solaires - L'EnerGeek

Engie et Schneider Electric s’allient pour optimiser la gestion des parcs éoliens et solaires

solaire

Engagé dans un processus de numérisation et de digitalisation de son parc de production censé en améliorer les performances, le groupe Engie a annoncé cette semaine la signature avec Schneider Electric d’un nouveau protocole d’accord concernant la gestion des données des parcs solaires et éoliens. Cette collaboration sera l’occasion d’apprécier la pertinence, dans la production d’énergie renouvelable, du système logiciel Wonderware développé par Schneider Electric pour le contrôle, l’acquisition et la gestion des données.

Schneider Electric va équiper de sa technologie de logiciels de contrôle et de gestion des données les parcs éoliens et solaires développés par Engie. Les deux groupes ont signé vendredi 24 février dernier, un protocole d’accord dans le but d’explorer et de déployer de nouvelles solutions digitales pour l’efficacité opérationnelle des champs éoliens et photovoltaïques d’Engie. « La cyber-sécurité, la cohérence et la protection des données recueillies et traitées dans le cadre d’un écosystème complexe de gestion en temps réel d’actifs de production feront également partie du champ d’intervention de cet accord« , précisent les deux partenaires dans un communiqué commun.

Lire aussi : Le digital, un outil pour optimiser l’exploitation du parc nucléaire

Ces solutions seront fournies par le système logiciel Wonderware qui permettra d’uniformiser la collecte, l’organisation et le traitement des données issues des parcs de production renouvelables, et de participer au processus de transformation digitale du secteur de l’énergie. « Ce protocole d’accord s’inscrit par ailleurs dans le processus de digitalisation et de décentralisation du groupe Engie lui-même« , souligne à l’AFP Didier Holleaux, directeur général adjoint d’Engie.

Lire aussi : L’EcoBlade de Schneider Electric : la batterie domestique made in France

De son côté, Schneider Electric se positionne ici comme le partenaire privilégié du groupe Engie et espère équiper de sa technologie l’ensemble des moyens de production renouvelables présents et futurs du groupe énergétique français. Engie a de grandes ambitions en la matière et prévoit de développer plusieurs gigawatts de capacités solaires dans les trois prochaines années. « La combinaison de nos expertises technologique et industrielle contribuera à identifier de nouvelles opportunités pour mieux servir ce nouveau monde de l’énergie et faire accéder à une énergie propre et abordable« , a déclaré Philippe Delorme, Directeur Général des Activités Building & IT chez Schneider Electric.

Crédits photo : Blickpixel

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 8 Jan 2013
La Ministre de l’Energie et du Développement Durable Delphine Batho vient d’annoncer les « mesures d’urgence » visant à soutenir la filière photovoltaïque qui souffre de la concurrence étrangère, et notamment chinoise (selon l’Ademe la filière photovoltaïque ne compte plus que 18.000…
jeu 20 Juil 2017
Désireuse d’investir dans la transition écologique et de devenir à terme un territoire à la fois innovant, décarboné et créateur d’emplois, la région Occitanie a signé avec le groupe EDF, mercredi 19 juillet 2017, une convention de partenariat destinée à…
mer 25 Sep 2013
Ann Makosinski, une jeune canadienne de 15 ans, vient de mettre au point une lampe torche uniquement alimentée par la chaleur que produit en permanence notre corps. Sa "Hallow Flashlight", de son nom de baptême, est un dispositif qui permet…
mer 15 Jan 2014
La startup Pedal Power, implantée dans le comté de l'Essex aux Etats-Unis, a lancé une campagne de levée de fonds via le site de fundraising Kickstarter afin de développer un concept d'énergie renouvelable des plus originaux : un vélo-bureau qui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *