En Hongrie, EDF finalise la cession de sa filiale Démasz pour 400 millions d'euros - L'EnerGeek

En Hongrie, EDF finalise la cession de sa filiale Démasz pour 400 millions d’euros

EDF

L’énergéticien EDF a annoncé mercredi 1er février avoir finalisé la cession de la totalité du capital de sa filiale hongroise, Démasz, à l’entreprise publique Enksz, suite au feu vert des autorités compétentes. Le groupe français poursuit ainsi son plan stratégique de cession de ses actifs non stratégiques destiné à recentrer ses activités dans le secteur de la production d’énergie décarbonée et à réduire son endettement. 

Acteur majeur du marché hongrois de l’électricité depuis le début des années 1950, EDF Démasz est une société intégrée ayant des activités dans les secteurs de la distribution d’électricité, du développement et de la maintenance des réseaux (EDF Démasz Hálózat), et de la commercialisation de l’électricité sur l’ensemble du territoire hongrois via les marques EDF Démasz pour les ménages et EDF Energia pour les professionnels. Elle fournit et distribue actuellement de l’électricité à près de 775.000 clients particuliers et professionnels, et exploite un réseau de 32.320 kilomètres dans le Sud-est de la Hongrie.

Lire aussi : Nucléaire Hongrois : la durée de vie d’un réacteur prolongée de 20 ans

La filiale d’EDF repasse ici sous le giron de l’Etat hongrois qui avait annoncé en 2014 son intention de reprendre le contrôle du secteur énergétique, et créé le groupe Enksz dans ce but. Cette société publique contrôlée par l’Etat hongrois a en effet pour objectif de défendre les intérêts nationaux dans le cadre du programme du gouvernement hongrois visant à réduire les coûts des entreprises de service public et à maintenir les tarifs publics à un niveau raisonnable pour les consommateurs hongrois.

Lire aussi : EDF signe un protocole d’accord pour la cession de ses actifs polonais

L’opération, qui concerne la totalité du capital d’EDF Demasz pour un montant de 400 millions d’euros a été finalisée mercredi 1er février, suite à l’approbation de l’autorité de régulation hongroise du secteur de l’énergie, ainsi qu’à l’autorisation du Ministère français en charge de l’économie. “La transaction, qui valorise les 100% d’EDF dans EDF Demasz à environ 400 millions d’euros, constitue pour EDF une nouvelle avancée dans la réalisation du plan de cessions du groupe sur la période 2015-2020″, précise EDF dans u communiqué.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 27 Avr 2021
Ce lundi 26 avril 2021, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a reçu les patrons de Renault et de Stellantis (PSA + Fiat-Chrysler) pour évoquer l'avenir des fonderies de l'industrie automobile française, menacées par le développement du véhicule électrique.…
mer 26 Fév 2014
90%, 70%, 30%, 20%, 10%, 1%, plus de batterie… Ce scénario se répète inlassablement tout les jours. L’autonomie des batteries est le nouveau grand chantier des constructeurs de smartphone. Ces petites merveilles de technologie nécessitent d’être rechargées chaque jour. On…
ven 9 Déc 2016
Selon les résultats de l'observatoire trimestriel du marché de détail, publiés mercredi 7 décembre par la Commission de régulation de l'énergie (CRE), la concurrence sur les marchés du gaz et de l'électricité pour les particuliers en France s'intensifie. Les particuliers…
lun 13 Mar 2017
L’initiative peut faire sourire : à Foix, dans l’Ariège, la branche locale de GRDF a décidé de lancer une méthode originale pour lutter contre les déperditions d’énergie. Grâce à un drone, les spécialistes de GRDF effectuent un bilan énergétique des habitations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.