Nucléaire Hongrois : la durée de vie d'un réacteur prolongée de 20 ans - L'EnerGeek

Nucléaire Hongrois : la durée de vie d’un réacteur prolongée de 20 ans

centrale_paks_photo_Barna RovácsLa centrale nucléaire de Paks, située en Hongrie, à 5 kilomètres de la ville du même nom, a obtenue samedi 27 novembre la licence qui prolonge de 20 ans la durée de vie de son second réacteur. À la suite d’un examen d’une année, l’Office Nationale de l’Énergie Atomique hongroise a en effet décidé de prolonger l’activité de l’unité 2 jusqu’au 31 décembre 2034.

La centrale de Paks est la seule installation nucléaire de Hongrie. Composée de 4 réacteurs à eau pressurisée de technologie russe et d’une puissance unitaire de 440 MW, elle a permis de générer quelques 15.370 GWh d’électricité en 2013. Un volume qui représente plus de la moitié de l’électricité produite en Hongrie cette année-là, et plus de 36% des volumes qui y ont été consommés.

La centrale de Paks est actuellement détenue et exploitée par MVM Paksi Atomeromu, une filière de la compagnie électrique étatique MVM. Elle a commencé à produire de l’électricité en 1982 à l’aide de 2 réacteurs d’une durée de vie prévue de 30 ans. En décembre 2012, la durée de vie de l’unité 1 a été prolongée de 20 ans. Les licences des unités 3 et 4, lancées en 1987, expirent respectivement en 2016 et en 2017.

En avril 2003, l’unité 2 de la centrale de Paks a subi des dégâts à la suite d’une surchauffe provoquée par une mauvaise circulation de l’eau dans le circuit de refroidissement. Des fuites radioactives, toutefois limitées au périmètre du site, ont été détectées et ont entraîné la fermeture de l’unité 2 jusqu’en décembre 2006.

Début 2014, la Hongrie et la Russie ont signé un accord de coopération intergouvernemental qui prévoit la construction de 2 nouveaux réacteurs de 1.200 MW de puissance. Rosatom devrait débuter la construction de ces 2 réacteurs VVER-1200 dans le courant de l’année 2015 pour une mise en route prévue en 2025.

Crédit photo : Barna Rovács

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 30 Juil 2013
L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) vient d’autoriser l’exploitation du réacteur 4 de la centrale nucléaire du Bugey pour 10 années supplémentaires, suite à la visite décennale menée en 2011. Fin 2012, le réacteur numéro 2 de l’installation située dans le…
lun 21 Mai 2018
Bien que le dossier de l'EPR français de Flamanville traîne en longueur, EDF continue d'avancer sur ce projet à l'international. Ainsi, la construction de son EPR en Chine vient de franchir une nouvelle étape en avril dernier : le combustible…
mar 22 Oct 2013
Dans un communiqué au sujet de la récente conversation téléphonique entre David Cameron et François Hollande, la présidence de la République affirment que les deux hommes « se sont félicités de l’aboutissement des discussions entre EDF et les autorités britanniques sur…
mer 11 Mar 2015
4 ans après la catastrophe nucléaire qui a frappé le Japon, l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) fait le bilan de la situation sur le site atomique accidenté de la centrale de Fukushima. Cet établissement public français, sous tutelle…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.