Nucléaire Hongrois : la durée de vie d'un réacteur prolongée de 20 ans - L'EnerGeek

Nucléaire Hongrois : la durée de vie d’un réacteur prolongée de 20 ans

centrale_paks_photo_Barna RovácsLa centrale nucléaire de Paks, située en Hongrie, à 5 kilomètres de la ville du même nom, a obtenue samedi 27 novembre la licence qui prolonge de 20 ans la durée de vie de son second réacteur. À la suite d’un examen d’une année, l’Office Nationale de l’Énergie Atomique hongroise a en effet décidé de prolonger l’activité de l’unité 2 jusqu’au 31 décembre 2034.

La centrale de Paks est la seule installation nucléaire de Hongrie. Composée de 4 réacteurs à eau pressurisée de technologie russe et d’une puissance unitaire de 440 MW, elle a permis de générer quelques 15.370 GWh d’électricité en 2013. Un volume qui représente plus de la moitié de l’électricité produite en Hongrie cette année-là, et plus de 36% des volumes qui y ont été consommés.

La centrale de Paks est actuellement détenue et exploitée par MVM Paksi Atomeromu, une filière de la compagnie électrique étatique MVM. Elle a commencé à produire de l’électricité en 1982 à l’aide de 2 réacteurs d’une durée de vie prévue de 30 ans. En décembre 2012, la durée de vie de l’unité 1 a été prolongée de 20 ans. Les licences des unités 3 et 4, lancées en 1987, expirent respectivement en 2016 et en 2017.

En avril 2003, l’unité 2 de la centrale de Paks a subi des dégâts à la suite d’une surchauffe provoquée par une mauvaise circulation de l’eau dans le circuit de refroidissement. Des fuites radioactives, toutefois limitées au périmètre du site, ont été détectées et ont entraîné la fermeture de l’unité 2 jusqu’en décembre 2006.

Début 2014, la Hongrie et la Russie ont signé un accord de coopération intergouvernemental qui prévoit la construction de 2 nouveaux réacteurs de 1.200 MW de puissance. Rosatom devrait débuter la construction de ces 2 réacteurs VVER-1200 dans le courant de l’année 2015 pour une mise en route prévue en 2025.

Crédit photo : Barna Rovács

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 28 Nov 2022
En pleine crise de l'énergie, la question de la disponibilité du parc nucléaire français est devenue cruciale. Si la phase de maintenance, plus longue que prévue, a été une source d'inquiétude, elle touche bientôt à sa fin. EDF commence cette…
mer 22 Avr 2015
Après l’annonce par l’ASN de la découverte d’une anomalie concernant la composition de la cuve de l’EPR de Flamanville, plusieurs voix se sont élevées pour mettre en doute l’avenir du chantier. Une perspective depuis réfutée par la ministre de l’Energie…
mer 16 Avr 2014
Les récentes déclarations de la Ministre déléguée marocaine chargée de l’Eau ont relancé les débats sur une possible désalinisation de l’eau de mer par énergie nucléaire. Confronté à un problème majeur de « Stress Hydrique », le Maroc voit en…
mar 13 Oct 2015
Le gouvernement suédois vient de confirmer son intention d’abandonner les énergies fossiles. Pour y parvenir le pays scandinave compte notamment augmenter le budget dédié aux énergies renouvelables, tout en conservant son parc nucléaire. Une stratégie conforme aux dernières recommandations du…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.