Les tarifs réglementés du gaz pourraient légèrement baisser en février - L'EnerGeek

Les tarifs réglementés du gaz pourraient légèrement baisser en février

tarifs-reglementes-gaz

Après trois mois de hausse consécutive, les tarifs réglementés du gaz pourraient légèrement diminuer à compter du 1er février prochain selon une information du Figaro confirmée à l’AFP par une source proche du dossier. Ces tarifs sont recalculés chaque mois par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) depuis la réforme de 2012 afin de mieux tenir compte de l’évolution des coûts d’approvisionnement du groupe Engie.

Voilà une bonne nouvelle pour les consommateurs qui devraient voir leur facture de gaz diminuer dès le mois de février. Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à environ 5,8 millions d’usagers en France, devraient en effet légèrement baisser au 1er février, a-t-on appris la semaine dernière.

Lire aussi : Nouvelle hausse de 5% des tarifs du gaz en janvier

Cette baisse sera “de moins de 1 %”, a précisé cette source, confirmant une information du Figaro (qui avance sur son site internet le chiffre de 0,6 %), et mettra fin ainsi à la tendance haussière en cours depuis le mois de novembre. Ces tarifs avaient en effet augmenté de manière significative ces derniers mois, plus particulièrement au mois de janvier pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5 % du fait de l’augmentation d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie.

Lire aussi : La Russie a couvert le tiers de la consommation européenne de gaz en 2016

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 15 Mai 2017
Dotée d'une électricité 100% renouvelable, l'Islande ne serait à priori pas si verte qu'on le pense. L'île a enregistré une hausse paradoxale de ses émissions de gaz à effet de serre ces dernières années malgré l'exploitation croissante et performante de…
lun 21 Nov 2016
Face à l'éventualité d'une baisse de la production électrique cet hiver du fait de l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, le SER (Syndicat des énergies renouvelables), a choisi de mettre en avant les atouts du bois, première source d'énergie renouvelable en…
dim 31 Oct 2021
La COP26 s'ouvre aujourd'hui à Glasgow. Les leaders du monde dont réunis pour trouver un moyen de concrétiser les promesses de l'Accord de Paris. Une tâche rendue ardue par les dissensions entre états. A cela s'ajoute encore les effets de…
mar 12 Mar 2019
Le 11 mars 2019, la secrétaire d’Etat Brune Poirson a confirmé la fermeture des 4 dernières centrales à charbon françaises d’ici à 2022. Des fermetures qui nécessitent de la préparation dans la mesure où ces centrales produisent encore de l’électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.