Nouvelle hausse de 5% des tarifs du gaz en janvier - L'EnerGeek

Nouvelle hausse de 5% des tarifs du gaz en janvier

tarifs-reglementes-gaz-baisse-mars-2018

Les tarifs du gaz vont une nouvelle fois augmenter au mois de janvier, a annoncé le 17 décembre dernier la Commission de régulation de l’Energie (CRE). Cette hausse répercutera à la fois l’augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) et celle des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie, soit une hausse globale de 5% sur la facture des usagers.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents directs (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz, auxquels ont souscrit près de 5,8 millions de consommateurs comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie et sont révisés mensuellement selon une formule qui prend en compte les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Lire aussi : Gaz : pas de difficultés d’approvisionnement à prévoir cet hiver

Le renchérissement des coûts d’approvisionnement d’Engie se traduira par une hausse moyenne des tarifs réglementés (hors taxes) de 2,3% le mois prochain”, a indiqué la CRE dans une délibération parue samedi au Journal officiel. Dans le détail, la hausse au 1er janvier prochain sera de 2,4% pour les foyers qui utilisent le gaz pour se chauffer, de 0,8% pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et de 1,4% pour ceux qui en font un double usage (cuisson et eau chaude). “En cumulé, les tarifs réglementés du gaz ont toutefois enregistré une baisse moyenne de 1,2% depuis le mois de janvier 2016, et de 12% depuis janvier 2015″, précise la CRE.

Lire aussi : L’industrie gazière prévoit une hausse de la demande d’ici 2030

A ces évolutions s’ajoutera l’impact de la majoration de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel, applicable cette fois-ci à l’ensemble des consommateurs particuliers de gaz. Elle passera à 5,88 euros le mégawattheure (MWh) contre 4,34 euros actuellement, induisant une hausse d’environ 3% de la facture des consommateurs abonnés aux tarifs réglementés, selon un calcul de l’AFP. Soit une augmentation totale, pour ces derniers, de plus de 5%.

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 19 Sep 2018
Alors que les niveaux de pollution à particules fines dans les grandes agglomérations françaises atteignent de nouveaux records chaque année, les autorités souhaitent désormais sensibiliser et impliquer davantage les citoyens autour de l'importance de respirer un air de bonne qualité.…
ven 27 Mai 2016
Mise en suspension depuis cinq ans, l'exploitation du gaz de schiste dans le sous-sol britannique va reprendre. Le groupe Third Energy a été autorisé à relancer ses activités en dépit de l'opposition d'une grande partie de la population. (suite…)
mer 12 Juin 2019
Une fois n’est pas coutume, c’est un géant du pétrole qui met en garde contre la hausse des émissions de CO2 dans le monde. Le groupe BP a publié le 11 juin 2019 un rapport sur l’énergie, dont les conclusions…
ven 21 Juin 2013
Le ministre délégué au Développement, Pascal Canfin, a créé un tarif bonifié de rachat de l’électricité produite à partir de gaz de houille. Ce tarif qui vise à soutenir la filière sera mis en place avant la fin de l’année.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.