Gaz : pas de difficultés d'approvisionnement à prévoir cet hiver - L'EnerGeek

Gaz : pas de difficultés d’approvisionnement à prévoir cet hiver

tarifs-reglementes-gaz-baisse-mars-2018

Malgré la forte activité des centrales à gaz en cette période de l’année, les besoins en gaz de la France devraient être couverts cet hiver, même en cas de grand froid, ont assuré mardi les gestionnaires des réseaux français de gazoducs, GRTgaz et TIGF. Les ressources françaises sont à ce jour suffisantes pour alimenter les réseaux gaziers et participer à la production d’électricité.

Les opérateurs gaziers s’en font l’écho depuis plusieurs années déjà, le gaz a un rôle déterminant à jouer dans la transition énergétique. Energie de complément, cette source d’énergie est à même de répondre aux fluctuations de la demande d’énergie et de garantir la stabilité du réseau électrique. Les nouvelles centrales à cycle combiné gaz (CCG), plus performantes sur les plans technique et environnemental, peuvent être sollicitées très rapidement et à moindre coût pour soutenir le système de production électrique.

Lire aussi : Les réacteurs nucléaires contrôlés pourraient repartir dans un mois selon l’ASN

Les centrales électriques au gaz (centrales à cycle combiné et cogénérations) sont sollicitées à des niveaux records depuis le début du mois de novembre et l’arrêt d’un tiers du parc nucléaire français pour contrôle du sûreté ou maintenance“, expliquent GRTgaz et TIGF. Un surplus d’activité pour ces installations qui aurait pu faire craindre une pénurie des ressources en gaz cet hiver.

Lire aussi : Le gaz vert, une solution pour le stockage des énergies renouvelables ?

Les gestionnaires de réseau se veulent toutefois rassurant. “Compte tenu des capacités d’entrée sur les réseaux et du niveau de remplissage des stockages à la fin de la campagne d’injection, les opérateurs de réseaux n’anticipent pas de tensions particulières pour l’hiver à venir“, ont-ils précisé. Les capacités du réseau s’élèvent actuellement à 5.012 GWh/j pour des besoins estimés au maximum à 4.332 GWh/j (en cas de grand froid), soit un excédent de 680 GWh/j qui équivaut à une puissance journalière moyenne de 28 GW (environ 28 réacteurs nucléaires).

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 6 Mar 2018
Peu considéré en Europe du fait de coûts de production trop élevés, l’hydrogène constitue de l’autre côté du monde, au Japon, une alternative à part entière aux énergies fossiles. Pour preuve, dix compagnies japonaises et le français Air Liquide ont…
jeu 7 Juin 2018
Alors que le gouvernement dévoilait la semaine dernière les dessous d’un nouveau plan national de déploiement de l’hydrogène dans l’Hexagone, le groupe EDF entend lui aussi participer à l’effort national en la matière et aider au développement d’une filière jugée…
lun 7 Déc 2015
Alors que le compte Twitter d’Alstom Energie annonce son remplacement par celui de General Electric Power, le groupe américain tente de rassurer l’hexagone sur sa stratégie industrielle. Récemment, le patron de GE Europe a ainsi confirmé l’intention de l’entreprise de recruter…
jeu 12 Jan 2017
Le carburant ED95 composé à plus de 90% d'éthanol et utilisable pour les bus et les camions de transport est désormais disponible en France. Envisagé comme un substitut efficace et compétitif au diesel, il était homologué depuis le mois de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.