La facture énergétique des ménages français a baissé en 2015 - L'EnerGeek

La facture énergétique des ménages français a baissé en 2015

erreur facture électricité

Si la précarité énergétique est en hausse ces dernières années en France selon le dernier bilan de l’ONPE (Observatoire national de la précarité énergétique), les dépenses moyennes consacrées à l’énergie par ménage ont quant à elle diminué de 2,9% en 2015. Une évolution temporaire qui s’explique principalement par la contraction des cours pétroliers et la baisse des prix des carburants qui en a résulté.

Selon le “Bilan énergétique de la France pour 2015” publié mardi 29 novembre par le ministère de l’Environnement et de l’Energie, les ménages français ont dépensé l’année dernière en moyenne 2.861 euros pour couvrir leurs besoins énergétiques (allant du transport au logement) contre 2.947 euros en 2014, soit 2,9% de moins sur un an. Un recul essentiellement imputable “à la baisse des dépenses en carburant (-9,3%), les dépenses en énergie domestique ayant augmenté de 2,1% sur la même période“, précise le ministère dans son rapport.

Lire aussi : Gaz et électricité : l’impact du froid sur les factures des ménages

Cette augmentation des dépenses pour le logement (estimées en moyenne à 1.681 euros par ménage) s’explique notamment par une hausse de la consommation liée à des températures en 2015 légèrement inférieures à celles de l’année précédente. A l’échelle nationale, la consommation finale d’énergie primaire du pays a elle aussi progressé de 1,6% en 2015, principalement en raison de ces températures plus froides. “Cette hausse est en premier lieu portée par le gaz, dont la consommation est très sensible au climat. La consommation d’énergies renouvelables et, dans une moindre mesure, celle de pétrole, progressent également. La consommation de charbon, à l’inverse, continue à décliner“, selon le rapport.

La chute des cours du pétrole a permis à la France de réduire sa facture énergétique de près de 28% (soit à 39,7 milliards d’euros) en 2015. Cette facture énergétique “équivaut désormais à 1,8% du produit intérieur brut, contre 2,6% en 2014 et plus de 3% entre 2011 et 2013“, indique le bilan du ministère.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 2,6% en décembre

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 28 Nov 2022
Il ne faudrait pas s’inquiéter autant des risques de coupures d’électricité cet hiver, d’après la présidente de la Commission de régulation de l’énergie. Qui est beaucoup plus préoccupée par l’hiver 2023. Interviewée par BFM Business, Emmanuelle Wargon, présidente de la…
Le projet de parc éolien offshore à proximité de l'île d'Oléron, initié par le gouvernement en juillet 2022, en dépit de son potentiel pour la transition énergétique, rencontre une opposition ferme de la part d'acteurs locaux clés, mais fait également…
L'augmentation des prix de l'électricité en février 2024 a secoué les budgets de nombreux Français. Selon une enquête de Rothelec, plus de la moitié des ménages prévoient de réduire encore davantage leur consommation et se tournent de plus en plus…
ven 22 Déc 2023
Volkswagen s'aligne sur les géants de l'industrie en adoptant la norme de recharge nord-américaine de Tesla, le NACS. Cette décision marque un tournant stratégique pour le groupe allemand et ses filiales, mais aussi pour le passage à l'électromobilité. Voiture électrique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.