Engie pourrait se lancer sur le marché résidentiel britannique dès 2017 - L'EnerGeek

Engie pourrait se lancer sur le marché résidentiel britannique dès 2017

Engie RU

L’énergéticien Engie a dévoilé cette semaine ses nouvelles ambitions sur le marché résidentiel de l’énergie au Royaume-Uni. Déjà présent outre-manche dans la production d’électricité et l’approvisionnement des professionnels, le groupe français pourrait proposer une offre à destination des particuliers britanniques dès 2017.

Confirmant une information parue un peu plus tôt dans le quotidien britannique Financial Times, le groupe énergétique français a annoncé en début de semaine son intention de lancer une offre de fourniture d’électricité et de gaz aux ménages britanniques. “Engie souhaite se lancer sur le marché du B to C (business to consumer, NDLR) au Royaume-Uni dans le courant de l’année 2017, dans le gaz comme l’électricité“, a indiqué à l’AFP un porte-parole du groupe.

Lire aussi : « Le solaire va totalement transformer notre monde » selon Engie

Le groupe estime disposer pour cela de l’expérience et des infrastructures nécessaires pour proposer des “offres différenciantes” aux consommateurs britanniques basées sur la transparence des prix et le développement durable. Engie pourrait en effet appliquer au Royaume-Uni le récent “passage au vert” de ses offres de fourniture d’énergie à destination des clients particuliers et professionnels (certifiées par des Garanties d’Origine). “On est convaincus que les consommateurs britanniques auraient tout intérêt à bénéficier de plus de compétition sur le marché énergétique résidentiel“, a-t-elle ajouté.

Lire aussi : EDF et Engie contribuent au désendettement public selon l’APE

A ce jour, Engie (détenue à 33% par l’Etat français) emploie déjà 17.000 personnes outre-manche, dans des activités de production d’électricité, de commercialisation d’énergie et de services énergétiques aux clients professionnels, privés comme publics. Il est également actif dans l’exploration et la production d’hydrocarbures en mer du Nord britannique, des activités dont il pourrait toutefois se désengager dans le cadre d’un vaste programme de cessions.

Crédits photo : Belga

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Avr 2015
Accélérer le développement des réseaux électriques intelligents, les fameux "smart grids", dans les collectivités territoriales. C'est un des objectifs prioritaires des ministères de l'Énergie et de l'Économie dans le cadre de la transition énergétique et de la croissance verte. Afin…
jeu 19 Sep 2013
Ellen Johnson Sirleaf, l'actuelle présidente du Libéria, s'est appuyé sur une étude de l'institut Bernstein pour dénoncer le stade des Cowboys, à Dallas aux Etats-Unis, qui consomme autant d'électricité que son pays. Dans une lettre visant à dénoncer la pauvreté…
ven 12 Juil 2013
Selon une étude réalisée par le cabinet Powermetrix pour l’AFP, les appareils électriques en veille mobilisent en permanence 2.300 MW, soit la puissance de deux réacteurs nucléaires d'EDF. Powermetrix qui définit la veille comme « la consommation électrique de tous les…
mer 19 Fév 2014
Le bénéfice net de la filiale d’EDF dédiée à la gestion du réseau électrique haute tension, a augmenté de 21% en 2013. RTE a profité d’un climat froid l'hiver dernier, ainsi que de l’augmentation des échanges d'électricité aux frontières. Un résultat propice aux investissements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.