Les grands dignitaires religieux se mobilisent pour le climat - L'EnerGeek

Les grands dignitaires religieux se mobilisent pour le climat

Alors que la menace pèse sur l’accord climatique de Paris suite à l’élection du nouveau président américain Donald Trump, plusieurs dignitaires religieux ont apporté leur soutien au mouvement de transition énergétique. Ils appellent notamment dans un déclaration publiée jeudi 10 novembre dernier à la fin des investissements dans les énergies fossiles.

Un an après une première déclaration en faveur de l’Accord de Paris, des leaders religieux du monde entier, toutes confessions confondues, se sont rassemblés une nouvelle fois au service de l’environnement et du climat, enjeu selon eux de développement et d’équité. Dans une nouvelle déclaration publiée la semaine dernière à l’occasion du sommet de Marrakech, plus de 200 dirigeants religieux (chrétiens, musulmans, bouddhistes, sikhs ou encore hindous) exhortent leurs communautés à s’engager plus en se retirant des énergies fossiles et en investissant dans les renouvelables.

Recourir aux énergies fossiles et autres industries minières, en ayant conscience des dégâts qu’elles génèrent, n’est pas tenable éthiquement. Ensemble nous appelons les fonds souverains comme les fonds de pension du secteur public à un changement collectif, pour qu’ils se détournent des énergies fossiles et privilégient des solutions favorables au climat“, explique le texte. L’objectif est surtout ici d’inciter les emprunteurs et les investisseurs à réfléchir à deux fois avant de soutenir l’industrie des hydrocarbures, et les Etats à renforcer rapidement leurs mesures contre les gaz à effet de serre pour que le monde reste sous la barre du +1,5°C de réchauffement.

Lire aussi : Malgré son engagement pro-climat, Axa veut continuer à investir dans le pétrole et le gaz

On retrouve parmi les principaux signataires de cette déclaration de nombreuses personnalités influentes comme le Dalai lama, l’archevêque sud-africain Desmond Tutu, le prélat argentin et chancelier de l’Académie pontificale des sciences sociales Marcelo Sanchez Sorondo, ou encore le pasteur norvégien et secrétaire général du Conseil oecuménique des églises Olav Fykse Tveit.

Lire aussi : La lutte contre le réchauffement climatique est-elle morte ce matin ?

Crédits photo : Tom Masters

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 10 Août 2016
A la veille de la COP22 organisée à Marrakech, qui devrait avoir pour problématique fondamentale l’eau, la question de l'acceptabilité environnementale des Jeux Olympiques, et notamment des épreuves de bassins, reste posée. En France, où l'on prépare la candidature de…
mer 2 Nov 2016
Sur son site internet, la candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine, Hillary Clinton, a précisé sa stratégie pour l’énergie. Afin de lutter contre le réchauffement climatique, elle propose notamment d’investir massivement dans les énergies propres, dont le nucléaire. Pour Hillary…
ven 2 Sep 2016
L'émirat de Dubaï, réputé pour ses constructions hors normes, vient à nouveau de s'illustrer dans les médias du monde entier avec un projet pharaonique : construire une centrale solaire à concentration d'une puissance inégalée de 1 000 MW. C'est donc…
mer 19 Juin 2013
Vendredi 14 juin, une hydrolienne a été immergée à Cherbourg pendant moins de dix minutes. Comment l’indique Guillaume Gréau, responsable des énergies marines renouvelables aux CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), de Cherbourg : « il s’agissait de tester le dispositif de manutention…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.