Le démantèlement d’Areva relance-t-il le nucléaire français ? - L'EnerGeek

Le démantèlement d’Areva relance-t-il le nucléaire français ?

En 2017, le groupe Areva aura disparu et la filière nucléaire française sera relancée. Le groupe va être renommé « NewCo » et se recentrer sur le combustible ainsi que le traitement des déchets radioactifs, tandis qu’il va bénéficier de 8 milliards d’euros pour assurer son développement.

Afin de créer Areva en 2001, deux entités avaient fusionné : la Cogema et Framatom. Confiée à Anne Lauvergeon, l’entreprise était rapidement devenue un symbole de l’industrie française qui s’exporte, avant d’incarner finalement les difficultés de la filière tricolore.

Pour tourner définitivement la page de cette aventure industrielle, l’Etat a donc décidé de remettre la main à la poche avant de diviser le groupe. Ainsi, l’activité réacteurs (Areva NP) passera sous le contrôle d’EDF contre 1,3  milliard d’euros – espéré -, explique l’Agence économique et financière (AGEFI).

Toutefois, selon le directeur financier du groupe, Stéphane Loiteau, même avec « 8 milliards d’euros d’argent frais (…) l’opération “il faut sauver le soldat Areva” équivaudra au démantèlement de l’empire nucléaire par Anne Lauvergeon ». Encourageant.

Rédigé par : lucas-goal

Avatar
lun 9 Nov 2015
Alors que l’exposition consacrée au 70ème anniversaire du CEA vient de s’achever, que faut-il retenir de l’établissement public ? De l’industrie nucléaire aux énergies alternatives, cette institution est aujourd’hui considérée comme un pilier de la recherche énergétique mondiale. (suite…)
mar 6 Juin 2017
Entamée en 2006, la déconstruction du réacteur Superphénix situé sur le site nucléaire de Creys-Malville en Isère, progresse à un rythme régulier. Le groupe EDF a engagé, jeudi 1er juin 2017, une étape majeure de son processus de démantèlement :…
mar 14 Oct 2014
La filière nucléaire française s'organise et se regroupe pour la première fois cette année au sein du World Nuclear Exhibition, un salon international exclusivement dédié aux métiers et aux acteurs du nucléaire et qui vient d'ouvrir ses portes ce matin…
mer 30 Juil 2014
La société canadienne d'ingénierie SNC-Lavalin, via sa filiale Candu Energy, a signé le jeudi 23 juillet dernier, un accord avec le groupe Chinois CNPEC (China Nuclear Power Engineering) dans le cadre d'un projet de construction de deux réacteurs nucléaires en Roumanie.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.