Pour Shinzo Abe, le Japon ne peut pas se passer de nucléaire - L'EnerGeek

Pour Shinzo Abe, le Japon ne peut pas se passer de nucléaire

nucleaire-japon-tsunamiA l’occasion du cinquième anniversaire de la catastrophe de Fukushima, le Premier ministre japonnais, Shinzo Abe, a rappelé son attachement à l’énergie nucléaire. Alors que deux réacteurs ont déjà été relancés, l’archipel compte effectivement sur l’atome afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 26 % entre 2013 et 2030.

Au cours d’une conférence de presse, le chef du gouvernement japonais a confirmé son intention de remettre en marche le parc nucléaire du pays. En effet, « notre pays pauvre en ressources ne peut se passer de l’énergie nucléaire pour se garantir un approvisionnement régulier en énergie, tout en tenant compte des considérations économiques et du changement climatique » a-t-il déclaré.

Sur les 43 réacteurs potentiellement exploitables, seulement deux sont actuellement en activité. Alors que la Justice nippone vient d’empêcher la relance des unités Takahama 3 et 4, le responsable politique a également souhaité souligner que « l’Autorité de régulation nucléaire a jugé conformes ces réacteurs à ses normes de sûreté qui sont les plus sévères du monde, sur la base de critères techniques et scientifiques ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 23 Oct 2018
Si quelques pays occidentaux sont tentés par la dénucléarisation, le Canada a au contraire décidé d'investir dans l'atome. Le pays souhaite faire diminuer sa production de gaz à effet de serre tout en augmentant sa production d'énergie domestique. Pour cela,…
mer 20 Nov 2019
Le COJO de Paris 2024 vient de révéler, ce mercredi 19 novembre 2019, qu'EDF serait son second partenaire premium, après le groupe bancaire Banque Populaire-Caisse d'Epargne. Quelques mois après avoir recalé Total, cet adoubement olympique sonne comme une reconnaissance des…
mer 29 Oct 2014
Le conseil municipal de l'agglomération de Satsumasendai au Japon, a approuvé ce mardi 28 octobre à une large majorité le redémarrage des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Sendai. Un redémarrage qui constituent la première étape d'un…
mar 20 Sep 2016
La filière nucléaire française vient de renforcer sa présence en Grande Bretagne après la validation du projet d’Hinkley Point par le gouvernement de Theresa May. Pour autant, le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, ne limite pas ses ambitions à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.