2015, une année record pour l'énergie éolienne au Danemark - L'EnerGeek

2015, une année record pour l’énergie éolienne au Danemark

danemark-energie-eolienne

Selon un communiqué de la compagnie Energinet.dk, publié le lundi 18 janvier dernier, l’énergie éolienne a assuré 42,1 % de la consommation électrique du Danemark en 2015. Un nouveau record du monde dû aux bonnes conditions de vent et qui concrétise les efforts consentis par les gouvernements danois successifs pour le développement de l’éolien terrestre et offshore.

Un pays pionnier dans le développement de l’énergie éolienne

Dépendant de ses importations d’énergie, ce petit pays du nord de l’Europe, sans relief et bordé par la mer, a commencé à investir massivement dans l’éolien à la fin des années 1970, pour en faire aujourd’hui une source d’énergie majeure à l’échelle nationale et européenne.

Tirant les leçons du choc pétrolier de 1973, il a mené une politique de grande ampleur pour plus d’indépendance énergétique. Dès les années 1990, l’Etat danois a mis en place divers systèmes de subventions étatiques pour inciter ses 5,5 millions d’habitants à se tourner vers les énergies vertes. La part des énergies renouvelables a ainsi progressé de 60 % depuis 2004.

Le Danemark a très vite su se positionner sur le secteur des énergies propres, en misant très tôt sur l’éolien, aussi bien terrestre qu’offshore. Il est l’un des pays pionniers en la matière, et est devenu en quelques années le 7e producteur d’électricité éolienne d’Europe, avec 11 628 GWh en 2014, en progression de 4,5 % par rapport à 2013, juste devant son voisin suédois (10 500 GWh).

L’éolien couvrait 39 % de la consommation électrique danoise sur la période allant de mi-2013 à mi-2014, taux qui classe le pays au 1er rang européen devant le Portugal et l’Espagne ; ce taux atteignait seulement 10,9 % en Allemagne et 3,7 % en France. L’industrie éolienne danoise a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 84,4 milliards de couronnes (18 milliards de dollars) et ses ventes de turbines à l’étranger représentent plus de 5 % de ses exportations, selon des statistiques officielles.

Des conditions météorologiques exceptionnelles en 2015

Malgré un taux d’installation de nouvelles capacités de production éolienne en forte baisse cette année, le Danemark sera tout de même parvenu à accroître significativement sa production en 2015, battant ainsi le record du monde de consommation d’énergie éolienne.

À 42,1 %, la part de l’énergie éolienne dans la consommation d’électricité danoise gagne trois points de pourcentage par rapport à 2014, lorsque le Danemark devançait le Portugal (24 %) et l’Espagne (20,4 %), selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

La capacité de production de l’énergie éolienne “a un peu augmenté, mais ne constitue pas la première explication” selon Hanne Storm Edlefsen. Pour cette porte-parole de l’entreprise Energinet.dk, c’est bien une année 2015 “plus venteuse que la moyenne annuelle” qui justifie ces résultats.

Pour rappel, le Danemark ambitionne de générer 50 % de son électricité consommée grâce aux turbines éoliennes en 2020 et de s’affranchir totalement des énergies fossiles avant 2050.

Crédits photo : Dortek

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
jeu 1 Mai 2014
Cette petite enceinte, lancée par la marque Soulra, est faite pour les aventuriers modernes ou les vacanciers. N’importe qui pourra écouter sa musique à la montagne ou à la plage tout en adoptant un comportement écologique. En effet, Rugged Rukus,…
jeu 29 Sep 2016
Le Royaume du Maroc, situé sur la côte nord-ouest de l'Afrique du Nord, vient de se lancer dans un ambitieux projet de rénovation énergétique de ses lieux de culte. Baptisé "mosquée vertes", ce programme témoigne une fois de plus de…
mar 9 Mai 2017
SolarStratos, le premier avion solaire conçu pour voler dans la stratosphère, a effectué avec succès, vendredi 5 mai 2017, un premier vol à une hauteur de 300 mètres. Un test réussi de bonne augure pour le défi qui s'annonce et…
lun 21 Nov 2016
EDF a annoncé jeudi le lancement d'un projet innovant de stockage pour réseaux électriques intelligents (smart grids) en collaboration avec la société allemande Stornetic . Ce projet vise à confronter la performance d'une technologie de stockage par volant d'inertie aux exigences d'un réseau électrique moderne. Bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.