La Grande-Bretagne avance sur le dossier de l’EPR - L'EnerGeek

La Grande-Bretagne avance sur le dossier de l’EPR

nucléaire EPRAfin de renouveler un parc nucléaire en fin de cycle, le gouvernement de David Cameron fait confiance à la technologie française. En effet, deux nouveaux EPR vont prochainement fournir de l’électricité sur le réseau d’outre-manche ; un projet estimé à 16 milliards de livres (21,7 milliards d’euros) et qui a été confié à EDF.

Après avoir été approuvée par l’Union européenne (UE), la relance du nucléaire en Grande-Bretagne devrait se concrétiser dans les jours qui viennent. Le gouvernement de David Cameron, par l’intermédiaire du ministre des Finances George Osborne, a notamment donné son feu vert pour débloquer une première garantie publique à hauteur de 2 milliards de livres (un peu moins de 3 milliards d’euros).

Les deux nouveaux réacteurs choisis par nos voisins seront donc des EPR, confortant ainsi les choix stratégiques de l’équipe de France du nucléaire. Depuis la fin annoncée d’Areva, EDF y fait figure de capitaine aux côtés du CEA, et son patron, Jean-Bernard Lévy, se montre confiant pour sa réalisation. Il est vrai que le projet a reçu l’aval de l’ensemble des partis politiques anglais.

Alors que les négociations commerciales se poursuivent, le chef d’entreprise français affichait son optimiste au moment de la présentation des résultats semestriels du goupe : « Tous les échanges (avec les partenaires chinois et le gouvernement britannique, ndlr) me rendent très optimistes sur le fait que nous bougeons très vite vers une décision finale d’investissement après la pause estivale ».

Selon les dernières informations rapportées par le journal The Times, les partenaires chinois CGN et CNNC ont accepté de financer près de 30% de l’opération. A présent, les spécialistes évoquent la visite d’Etat du président chinois, Xi Jinping, en Grande-Bretagne, du 20 au 23 octobre, comme une « fenêtre d’opportunité » pour la conclusion des négociations.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 13 Juin 2013
La centrale nucléaire de Bouchehr, située au sud-ouest de l'Iran, est au cœur d'une polémique liée au récent tremblement de terre qui a touché la région. En effet, lundi 10 juin, l'ambassadeur d'Iran à Moscou, Mohammad Reza Sadjadi, a soulevé…
lun 15 Fév 2016
La fusion nucléaire ne cesse de progresser. Après la France, les Etats-Unis et l'Allemagne, la Chine, dans le cadre du programme EAST de l’Académie Chinoise des Sciences, a réussi à maintenir un plasma d'hydrogène à 50 millions de degrés durant plus…
mar 11 Août 2015
Depuis septembre 2013 et l’arrêt de deux réacteurs à la centrale d’Ohi, le Japon ne produisait plus d’énergie nucléaire. Cette période zéro nucléaire, engagée après la catastrophe de Fukushima, est désormais terminée depuis cette nuit, 3h30, heure de Paris. Le…
lun 25 Jan 2016
Interrogée par le député écologiste Denis Baupin, la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a expliqué qu’EDF devait devenir «l’opérateur majeur de la transition énergétique». Pour y parvenir, le journaliste Vincent Giret souligne « les transformations inédites dans l’histoire de l’entreprise » réalisées par  le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.