Guinée : le lancement du barrage de Kaléta a eu lieu - L'EnerGeek

Guinée : le lancement du barrage de Kaléta a eu lieu

Conakry en 2013 - Maarten van der BentDésormais, Conakry devrait disposer d’une meilleure alimentation en électricité. En effet, le réseau électrique de la capitale guinéenne est directement relié au barrage de Kaléta, sur le fleuve Sénégal, dont le lancement de la première turbine d’une puissance de 80 MW vient d’être réalisé. Ce projet de barrage hydroélectrique de 240MW devrait permettre d’améliorer l’accès de la Guinée, de la Gambie, du Sénégal et de la Guinée-Bissau à l’électricité. Un chantier qui illustre également l’implantation de la Chine en Afrique, puisque le barrage de Kaléta est construit et financé par des sociétés chinoises.

En chantier depuis 2012, le barrage de Kaléta, situé à plus de 150 kilomètres de Conakry (en Guinée), vient de franchir une étape décisive de sa construction. En effet, le lancement de la première des trois turbines de l’installation a eu lieu le 28 mai dernier.

Ce lancement a fait l’objet d’une cérémonie en présence du ministre guinéen de l’Energie mais aussi de représentants de la société chinoise « China International Water & Electric corporation » (CWE), qui a construit ce barrage hydroélectrique.

Le géant asiatique participe en effet largement à ce projet puisque, non content de construire l’équipement, il en est également le principal financeur : la banque chinoise Exim Bank aurait apporté 75% des 440 millions de dollars nécessaires au projet.

La retenue du barrage représente 23 millions de mètres cubes d’eau. D’une puissance totale de 240 MW (soit trois turbines de 80 MW chacune), ce barrage situé sur le fleuve Sénégal devrait permettre de fournir de l’électricité à la Guinée mais aussi à ses voisins : la Gambie, la Guinée-Bissau et le Sénégal.

Ce barrage devrait améliorer l’accès à l’électricité de ces pays et contribuer en partie à leur développement. Les représentants guinéens ont profité de la cérémonie de mise en service du barrage pour rappeler leur volonté de voir s’installer des industries dans leur pays. Pour cela, la question de l’énergie est essentielle : en 2014, près de 600 millions d’Africains vivaient encore sans électricité.

Crédit photo : Maarten van der Bent

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 12 Août 2016
La filiale d’EDF aux Etats-Unis, EDF Renewable Energy, vient de commander de nouvelles turbines éoliennes à Vestas, pour installer 160 MW d’énergie propre supplémentaires sur le sol américain. Depuis la signature d’un accord de partenariat en 2013, les deux entreprises…
ven 2 Oct 2015
Victime depuis plusieurs années des insuffisances et de l'instabilité de son système énergétique, l'Afrique du Sud entend développer d'ici à 2020 un mix énergétique durable dans lequel l'énergie éolienne devra jouer un rôle prépondérant. Le nouveau plan énergétique mis en…
ven 14 Mar 2014
Dans les vallées du Cachemire pakistanais, pour faire face à la crise énergétique qui paralyse le pays, des familles ont construit leurs propres barrages hydro-électriques, sur des ruisseaux et des rivières de la région. Dans certains villages isolés du Pakistan, les…
jeu 20 Juin 2013
La centrale de Belchatow qui se situe en Pologne à 160 km au sud de Varsovie a une puissance de production de 5.053MW et produit 27 à 28TWh d’électricité par an. C’est la première centrale thermique d’Europe et la troisième…