Hydroélectricité : le lac de Serre-Ponçon à l'heure du remplissage - L'EnerGeek

Hydroélectricité : le lac de Serre-Ponçon à l’heure du remplissage

Serre_PonçonLargement utilisé cette année encore pour la production d’électricité hivernale en région PACA, le niveau du lac de Serre-Ponçon a baissé de manière significative, imposant à l’exploitant un remplissage d’ici le mois de juillet prochain. Une remontée aussi bien indispensable pour la saison touristique estivale aux abords du lac que pour la production d’électricité 2015, et qui dépendra avant tout de la fonte des neiges et de la pluviométrie.

Le lac de Serre-Ponçon, plus grand lac artificiel d’Europe, a vu cet hiver son niveau baisser de 23 mètres par rapport à sa côte optimale de 780 mètres en raison d’une forte production d’électricité entre décembre et mars dernier. Un creux que le groupe EDF devra combler d’ici le 1er juillet prochain.

Pour cela, l’exploitant se base principalement sur la fonte du manteau neigeux et sur la pluviométrie durant les mois à venir. Deux paramètres qu’il ne peut maîtriser mais qu’il tente au mieux d’évaluer et de prévoir afin d’agir en conséquence. Quotidiennement, 30 capteurs calculent la quantité d’eau qui découlera de la fonte des neiges sur les massifs des Hautes-Alpes, et une équipe de météorologues basée à Grenoble évalue quant à elle la pluviométrie pour envisager les différents scénarios possibles et estimer à l’avance la quantité d’eau que le lac va stocker.

Comme l’explique Franck Belloti, Directeur EDF d’exploitation hydraulique des vallées Durance-Verdon,  au micro de la radio Alpes 1,  “on a un bon manteau neigeux, qui doit nous garantir d’avoir un remplissage serein cette année. Ce que l’on ne sait pas, c’est ce qui va venir sous forme de pluie. On a trois scénarios, un scénario sec, un scénario médian et un scénario humide. A la fois sur la base de l’enneigement et à la fois de ces scénarios de pluies, on va déterminer trois trajectoires de remplissage du lac. Jour après jour, on va affiner”.

Rappelons ici que la retenue artificielle du canal de la Durance représente plus d’1,2 milliard de m3 d’eau, répartis sur plus de 250 km entre le lac de Serre-Ponçon et l’Etang de Berre. Un réservoir gigantesque qui sert à l’irrigation agricole mais surtout à la production d’électricité. La Durance permet en effet de produire 40% de l’électricité de la région PACA et répond en moyenne à 20% de ses besoins, soit la consommation annuelle d’une ville de 3 millions d’habitants.

Mais le lac de Serre-Ponçon est également un haut lieu touristique durant l’été. Il représente à lui tout seul près de 40% de la fréquentation estivale des Hautes-Alpes en juillet et en août, soit 25% du chiffre d’affaires. Des enjeux significatifs pour l’économie touristique locale, qui traduisent l’importance d’un remplissage dans les délais.

Crédits photo : Flaurentine

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mer 26 Oct 2016
L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) vient de revoir à la hausse sa prévision concernant la production des énergies renouvelables en 2021. D’après les experts de l’OCDE, le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité produiront alors 825 gigawatts (GW), soit 42 % de…
mer 10 Jan 2018
Confronté à une demande d'électricité en forte augmentation et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le Maroc souhaite développer ses capacités de production renouvelables pour atteindre à l'horizon 2020, 42% de son mix…
mar 5 Nov 2013
La filiale d'EDF dédiée aux énergies renouvelables, EDF Energies Nouvelles (EDF EN), a annoncé lundi 4 novembre l'acquisition du projet éolien de Longhorn, en fin de développement au Texas, auprès de l'opérateur Renewable Energy Systems Americas Inc. La construction de…
lun 13 Mar 2017
L'entreprise française McPhy a annoncé jeudi 9 mars 2017 avoir conclu un accord avec la société américaine Ivys Energy Solutions, son partenaire à l’origine du développement du concept SimpleFuel, pour assurer la commercialisation en Europe de ce nouveau modèle de station-service…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.