Une nouvelle étape franchie dans le réaménagement du barrage de Poutès - L'EnerGeek

Une nouvelle étape franchie dans le réaménagement du barrage de Poutès

@Szeder LászlóUne nouvelle étape a été franchie dans le projet de réaménagement du barrage de Poutès, en Haute-Loire : le renouvellement de la concession pour 50 ans à EDF est soumis depuis le 5 janvier à l’enquête public dans vingt-six communes du département. Pendant 1 mois, les habitants du secteur concerné sont invités à donner leurs avis quant à la décision prise en 2011 de reconfigurer le barrage et d’attribuer son exploitation à l’énergéticien EDF. Une réunion d’information s’est tenue à la mairie de Monistrol-d’Allier vendredi 16 janvier 2015 afin d’en expliquer les détails.

Bien qu’il ait été l’objet  de nombreuses controverses dans le passé, le projet de réaménagement du barrage de Poutès proposé en 2011 par EDF semble aujourd’hui faire l’unanimité. « On a mis de l’eau dans notre vin, mais le résultat est extraordinaire ! » expliquait l’écologiste Roberto Epple, le président de SOS Loire vivante lors de ce rassemblement composé d’élus, de riverains, d’associations et d’EDF. Sylvain Lecuna, le chef de projet Allier EDF soulignait quant à lui que « c‘est un projet responsable, innovant et ambitieux ».

Depuis 2007, l’actuel barrage fonctionne sans contrat de concession. EDF a donc proposé de poursuivre son exploitation pour une durée de 50 ans en le reconfigurant afin qu’il puisse continuer à produire de l’électricité tout en garantissant une continuité écologique, essentiellement pour les saumons de la rivière. Le barrage doit notamment être réduit à cinq mètres de haut (contre 18 actuellement) et sa retenue d’eau de 3,5 kilomètres de long doit être ramenée à 300 mètres. Malgré cela, le « nouveau Poutès » permettra de conserver 85% de sa production actuelle, conciliant ainsi intérêts écologique et énergétique.

C’est une journée historique pour le saumon, pour la coopération entre industriels, élus et citoyens, et un exemple qui pourrait faire école dans le contexte des nombreux renouvellements de concessions de barrages. Avec Poutès, on a montré que le maintien du barrage peut parfois être une bonne solution quand il s’adapte aux contraintes écologiques” expliquait le défenseur de la nature Roberto Epple.

La Direction régionale de l’environnement (DREAL) pourrait attribuer le renouvellement de la concession à EDF en avril, une fois les conclusions de l’enquête publique communiquées. EDF déposerait ainsi par la suite une autorisation de travaux, qui devraient quant à eux commencer en 2016 pour se terminer trois ans plus tard.

Précisions que l’enquête publique actuelle concerne uniquement le renouvellement de la concession. Une seconde devrait suivre d’ici 1 an concernant le futur ouvrage.

 

Crédit photo : Szeder László

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 13 Jan 2016
La Commission de Régulation du Nucléaire envisage d’étendre la durée d’exploitation des réacteurs américains jusqu’à 80 ans. Si cette stratégie est confirmée, l’obtention d’une nouvelle licence par les opérateurs sera conditionnée au respect des consignes de sûreté élaborées grâce aux…
lun 4 Jan 2016
Symbole d'un parc de production thermique renouvelé à la fois moderne et écologiquement responsable, la nouvelle centrale à cycle combiné au gaz de Bouchain (Nord) a démarré ses premiers tests. C’est une première. La centrale thermique nouvelle génération, qui participera…
mer 25 Fév 2015
Depuis les années 2000, l’Allemagne a vu ses agriculteurs se transformer en producteurs de méthane, grâce à un généreux système de subvention de l’électricité produite. Une pratique qui a conduit à des dérives mais qui a aussi permis à ce…
jeu 3 Mar 2016
En janvier dernier, les Français ont consommé 4,6 % d’électricité en moins par rapport au même mois de 2015. Au total, 50 058 gigawatts ont permis de répondre aussi bien à la demande des particuliers que des professionnels, entreprises ou industries. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.