Loi de transition énergétique : que dit-elle sur le nucléaire ? - L'EnerGeek

Loi de transition énergétique : que dit-elle sur le nucléaire ?

centrale_fessenheimFrançois Hollande avait fait de la fermeture de la centrale de Fessenheim l’un de ses engagements du quinquennat. Mais le sort de la centrale nucléaire alsacienne n’a pas été évoqué mercredi lors de la présentation du projet de loi de transition énergétique par Ségolène Royal. Si la part du nucléaire sera bien plafonnée à 50% de la production d’électricité d’ici à 2025, il reviendra finalement à EDF de décider quelle centrale fermer pour compenser l’entrée en service de l’EPR de Flamanville.

L’espoir renaît dans la région de Fessenheim, dont l’économie est étroitement liée à l’activité de la centrale. Les deux réacteurs de la centrale, qui ont récemment reçu un avis de positif de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) pour fonctionner 10 ans de plus, ne fermeront finalement peut être pas au terme du quinquennat de François Hollande. Les délais administratifs semblaient de toute façon trop longs pour permettre une fermeture à cette échéance…

De plus, comme l’annonçait déjà Ségolène Royal en juin, « le nom de Fessenheim n’a pas à être indiqué dans une loi. C’est un engagement présidentiel. Juridiquement, c’est à l’entreprise de prendre ses responsabilité ».

En d’autres termes, il reviendra à EDF de décider comment s’organiser pour parvenir à une part de nucléaire équivalant à la moitié de la production de l’électricité d’ici 2050. Or pour Henri Proglio, son PDG,  le calcul pourrait être beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Selon lui,  la hausse de la demande électrique d’ici 2025 (il évoque l’impact de la démographie et la relance économique) suffirait mécaniquement à ramener la part de l’atome à 50%, et cela sans fermer d’autres réacteurs que ceux dont la mise à l’arrêt compenserait la mise en service de l’EPR de Flamanville (1.650 MW).

Il est vrai que dans les dix ans à venir de nouvelles installations, notamment renouvelables (éolien, éolien offshore, biomasse, solaire) viendront rééquilibrer le mix.  Reste à savoir dans quelle proportion, et si les mesures d’efficacité énergétique se montreront efficaces pour ralentir la progression de la demande en électricité, et plus globalement en énergie …

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
Largement salué ces derniers jours pour avoir dépassé les objectifs de la loi de transition énergétique et entériné la "neutralité carbone" en France dès 2050, le plan climat du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot décline une…
jeu 3 Mar 2016
Au cours d’un déplacement en Algérie, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergeï Lavrov, est revenu sur la coopération industrielle et énergétique des deux pays. A cette occasion, il aurait même discuté de « la «possibilité de construction d'une centrale nucléaire…
jeu 1 Sep 2016
La Société Française de l'Energie Nucléaire (SFEN) vient de nommer un nouveau directeur de la communication et des relations institutionnelles. A 29 ans, l'ancien chargé de communication d'Areva, Boris Le Ngoc, aura la responsabilité de valoriser l'excellence scientifique de la…
mar 30 Déc 2014
Dans son édition du mercredi 17 décembre, le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung affirme que le gouvernement d'Angela Merkel planche actuellement sur la création d'un fonds consacré au démantèlement des installations nucléaires allemandes. Ce fonds devrait être constitué d'une enveloppe budgétaire…

COMMENTAIRES

  • La part du nucléaire limitée à 50% de la production d’électricité ne veut rien dire. Car quelle production ? Avec 400 TWh de nucléaire, il suffit de porter la production totale à 800 TWh, au lieu de 550 TWh actuels, pour faire les 50% sans arrêter aucun de nos vieux réacteurs.

    Explications ici :

    http://energeia.voila.net/nucle/ambiguite_nucleaire.htm

    Ont peut arrêter un réacteur en quelques minutes. D’ailleurs, ils s’arrêtent parfois de façon automatique à cause de problèmes techniques. Certaines centrales sont aussi arrêtées pendant l’été car on n’a pas besoin de leur production.

    L’administration, c’est simplement réaliser l’arrêt définitif et officiel selon des règles précises, le réacteur lui-même pouvant être arrêté depuis des mois.

    Maintenant, inutile de répéter les propos farfelus et provocateurs du patron d’EDF. Le document cité plus haut donne des détails très bien circonstanciés sur la question.

    Répondre
  • Joli site, Gaspar, ça doit être le seul site qui doit relayer les conneries que vous dites sur l’énergie…

    En attendant, EDF a toujours fait ce qu’on lui dit, quitte à favoriser son concurrent gazier… et à subventionner les fournisseurs d’électricité alternatifs grâce à l’ARENH, comme Enercoop ou Direct Energie, qui avouons le, vendent surtout de l’électricité nucléaire, sans participer à la production.

    Ou comment enrichir les traders, et les groupes gaziers grâce aux anti-nucléaires, sans une once d’énergie renouvelable.

    Répondre
    • Hallo Ph,piplivielen Dank für deinen Kommentar Es freut mich, dass dir der Beitrag gefällt. Ja, ich finde auch, dass es recht wenige informative und aktuelle Quellen zum Thema gibt. Und ich war mir auch lange nicht so sicher, was denn nun eigentlich am sinnvollsten ist 🙂 Viele Grüße,Ellen

      Répondre
    • I love this lippie it was my first MAC lippie and I loved it from day one. I love how i looks dark when applied from the tube and as a lipstain it is fab, a nice subtle colour to the lips.It is true what they say, you never forget you first love

      Répondre
    • this isn't ANYTHING like marble madness! in marble madness you steer the ball, remember?! the floor doesn't move! this reminds me more of those crappy (but still challenging) wooden labyrinth games, aka ball-in-the-hole…

      Répondre
    • Carla,I thank you for your very kind comment on my speech. I was so impressed with the students at General Smallwood Middle School that day. I am confident that they will rise to my challenge during their high school experience.Peter F. MurphyCharles County, District 28

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.