Fermeture de Fessenheim : jusqu’à 5.000 emplois concernés selon l’INSEE - L'EnerGeek

Fermeture de Fessenheim : jusqu’à 5.000 emplois concernés selon l’INSEE

anemone-clown_1309854746-centrale-nucleaire-fessenheimEngagement de la campagne présidentielle de François Hollande, la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne semble acquise même si les colonnes des Echos parlent cette semaine d’un scénario alternatif : fermer deux autres réacteurs plutôt que ceux de Fessenheim. D’une part car les deux tranches  ont récemment obtenu l’autorisation d’exploitation pour dix ans de plus, d’autres part car cette fermeture aurait un fort impact en matière d’emplois pour ce territoire. Ce que confirme une nouvelle étude de l’INSEE Alsace selon laquelle 5000 personnes seraient affectées par la fermeture.

La fermeture des deux réacteurs de 900 MW de la plus ancienne centrale nucléaire française en acticité entraînerait la destruction de 850 employés d’EDF, de 510 employés d’entreprises sous-traitantes et de quelques 550 emplois induits. Mais au total les revenus de jusqu’à 5.000 personnes dépendraient de la centrale affirme l’institut national de la statistique.

Le territoire qui serait touché par la fermeture représente 15 communes,  qui seront plus ou moins affectées : 35% des habitants de Fessenheim ont des revenus dépendants de la centrale, 12% à Balgau, 7,5% à Nambsheim…

L’INSEE Alsace précise également que l’étude s’est penchée sur l’impact de la fermeture de la centrale sans tenir compte des emplois liés à son démantèlement. Mais seuls 10 à 20% des emplois seraient sauvés par le démantèlement, selon le Comité stratégique de filière nucléaire. Une crainte fondée selon l’INSEE : « aucun moteur d’emploi ne se dégage naturellement pour remplacer la centrale ».

L’étude explique toutefois que le caractère périurbain de la zone autour de la centrale de Fessenheim relativiserait l’impact de la fermeture: si auparavant le dynamisme démographique de la zone était totalement lié à la construction et à l’exploitation de la centrale, les nouveaux habitants sont surtout des ménages travaillant à Mulhouse, Colmar ou Fribourg qui cherchent à s’installer à la campagne. Privé de sa centrale, le territoire entourant Fessenheim aurait donc avant tout une vocation résidentielle.

Crédits photo : anemone clown

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 11 Déc 2017
Si la centrale de Fessenheim devrait bel et bien fermer fin 2018, comme l’envisage le groupe depuis le mois d’avril dernier, EDF a rappelé à l’occasion de la publication de ces données 2018 sur le site du gestionnaire RTE, que…
ven 11 Avr 2014
Mercredi 9 avril à Pierrelatte (Drôme), les premiers rencontres de l’alternance des métiers du nucléaire, organisées par les deux géants français du secteur EDF et Areva, ont attiré pas moins de 600 étudiants. La moitié de ces candidats à l’alternance…
ven 25 Oct 2013
Dans un entretien accordé à La Croix, le président du directoire d’Areva Luc Oursel affirme que le récent accord sur la construction de deux EPR outre-Manche marque la relance de la filière nucléaire en Europe. A la suite de Fukushima,…
mar 30 Juin 2015
Le premier des neuf réacteurs nucléaires encore en activité en Allemagne a été arrêté ce samedi 25 juin, marquant ainsi le début de la dernière phase de retrait engagée en 2011 par le gouvernement d'Angela Merkel. Ce plan prévoit l'abandon…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.