Autoriser l'exploitation du gaz de schiste pour mieux l'abandonner - L'EnerGeek

Autoriser l’exploitation du gaz de schiste pour mieux l’abandonner

shale_gaz_photo_RuhrfischDans un rapport publié mercredi 18 juin, date symbolique correspondant à la présentation du projet de loi sur la transition énergétique, la Fondation Terra Nova a plaidé en faveur de l’exploration des gaz de schiste en Europe. Selon ce laboratoire d’idée fondé en 2008, il serait “souhaitable de lever l’interdiction d’exploration” des hydrocarbures non-conventionnels afin de “sortir des fantasmes sur les ressources”. Une prise de position choc qui devrait raviver le débat sur le gaz de schiste en Europe.

Dans sa note “pour une politique gazière européenne”, Terra Nova a proposé d’invalider la loi interdisant l’extraction des hydrocarbures de schiste. Selon le plaidoyer rédigé par ce think tank français, l’interdiction de recourir à la fracturation hydraulique ne fait qu’alimenter le débat sur cette opportunité énergétique que certains considèrent gâchée en France.

Les auteurs de ce rapport estiment que le gouvernement français devrait autoriser l’exploitation des gaz de schiste en rédigeant un cahier des charges strict établi dans le respect des contraintes environnementales. Toutefois, “aucune aide publique, ni subvention ni tarif d’achat garanti, ne devrait cependant être octroyé à une éventuelle exploitation, afin que l’industriel qui souhaiterait la conduire supporte seul la totalité du risque économique”.

Cette prise de position vise à démontrer par la pratique que l’exploitation des ressources non-conventionnelles françaises n’est pas viable d’un point de vue économique. Ce que Terra Nova qualifie de “miracle du gaz de schiste américain” n’apparait en effet pas reproductible en France en raison notamment de son coût élevé et de la densité de population sur le territoire hexagonal.

Le document de Terra Nova tente de démontrer que l’Europe ne devrait que très peu bénéficier des hydrocarbures de schiste et que seule une politique gazière globale permettrait de sécuriser les approvisionnement du Vieux Continent. L’association propose à l’Union Européenne de créer un acheteur unique de gaz et un opérateur européen en charge de la gestion des infrastructures de transports et de stockage. Enfin, comme cela existe pour le pétrole, Terra Nova milite pour la mise en place d’un mécanisme de stocks de sécurité.

Crédit photo : Ruhrfisch

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 21 Juin 2017
Si beaucoup pensent que la seule solution pour conserver un logement frais est d’y installer un système de climatisation ou de rafraîchissement de l’air, il existe pourtant de nombreuses alternatives qui concilient respect de l’environnement, fraîcheur dans le logement et…
ven 4 Avr 2014
Dans le Massachusetts, Etat américain, la centrale à charbon de la ville de Salem va définitivement cesser son activité en 2014 et être remplacée par une centrale au gaz, un combustible bien plus respectueux de l'environnement. Les dirigeants de la centrale…
jeu 10 Jan 2019
En l'absence d'un accord cadre sur le Brexit, le Royaume-Uni s'interroge sur son avenir énergétique. Le pays est très dépendant des importations de gaz. Il compte donc sur le gaz de schiste pour assurer son approvisionnement. Le gouvernement a donc…
mar 21 Août 2018
Annoncé en mai dernier suite au retrait américain de l’accord conclu entre Téhéran et les grandes puissances mondiales, l’abandon du projet gazier South Pars par le groupe Total a été officialisé lundi 20 août 2018. Le ministre iranien du Pétrole…

COMMENTAIRES

  • ….. « aucune aide publique, ni subvention ni tarif d’achat garanti, ne devrait cependant être octroyé à une éventuelle exploitation, afin que l’industriel qui souhaiterait la conduire supporte seul la totalité du risque économique »….

    Magnifique !… Si on avait pu en faire autant avec le nucléaire français !.. Nous en serions restés aux piles “Zoé ” et Joliot n’aurait pas été chassé comme un malpropre de son CEA [ “son” : c’est lui qui l’a créé, quasiment tout seul !… ] .
    Les US, eux, continuent à détruire allègrement leur continent : ce n’est qu’un jouet, un miroir aux alouettes “donné” par le Vieux Monde à ces récalcitrants pour “faire fortune” !… Cette civilisation n’est qu’usurpatrice et le sait : tout dévaster en 200 ans, ‘faut le faire !… Ces multinationales veulent fonctionner à n’importe quel prix, y compris en pillant le reste du Monde !… Maintenant qu’ils sont rejetés de partout [ y compris, voire surtout, de l’épopée astronautique !… ] et dans la voie d’un nouvel ( et durable ) isolationnisme , ils se pillent eux-mêmes !….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.