Création de PV Cycle France qui va gérer le recyclage des panneaux photovoltaïques - L'EnerGeek

Création de PV Cycle France qui va gérer le recyclage des panneaux photovoltaïques

panneaux_solaires_photo_Mr__HDe nombreux acteurs français du secteur photovoltaïque ont lancé PV Cycle France le 6 février. Cette association va œuvrer au recyclage des panneaux photovoltaïques selon les règles fixées par la directive européenne des Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (DEEE).

PV Cycle France est composé de l’association PV Cycle, d’EDF ENR, d’Urbasolar, de Sillia Energie et du Syndicat des Energies Renouvelables (SER). Le but de cette alliance est de répondre efficacement à la réglementation DEEE française, dès son entrée en vigueur le 15 février 2014.

PV Cycle est précurseur dans la gestion des panneaux photovoltaïques usagés. Son antenne française permettra de répondre à la demande hexagonale, destinée à croître dans les années à venir.

La France est le cinquième pays à avoir créé un collectif pour la gestion des panneaux photovoltaïques usagés, après l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni. PV Cycle s’attend à devoir s’occuper d’environ 130.000 tonnes de déchets photovoltaïques à l’horizon 2030.

Auparavant, le recyclage des panneaux était fait sur la base du volontariat, désormais, leur collecte est obligatoire. Chaque année, 1.000 tonnes de panneaux photovoltaïques sont traitées, mais seulement 1% sont des panneaux en fin de vie. Le reste est constitué de ceux endommagés pendant leur installation ou leur transport.

Les enjeux seront de plus en plus importants. Les panneaux photovoltaïques ne sont pas éternels (leur durée de vie moyenne est de 30 ans) et dans quelques années beaucoup d’entre eux  ne seront plus utilisables. PV Cycle intervient pour que l’énergie solaire préserve son aspect écologique au maximum.

Le traitement de certaines matières d’un panneau solaire est plus complexe que le recyclage du verre et des métaux. Le silicium, le plomb et le cadmium doivent être purifiés par un traitement chimique avant d’être recyclés. D’autres composants sont nocifs pour l’homme et pour l’environnement. Le tellure de cadmium, par exemple, est une substance cancérigène et doit être traité avec précaution.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 4 Juil 2017
S’ils ont tous salué avec enthousiasme la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire en mai 2017, les professionnels des filières renouvelables n’entendent pas pour autant relâcher la pression sur le gouvernement. En effet, la…
ven 25 Août 2017
Des chercheurs du NanoTech Institute de l'université du Texas à Dallas et de l'université sud-coréenne de Hanyang ont mis au point un nouveau matériau qui pourrait bien révolutionner la production d’électricité dans les années à venir. Détaillés dans la revue…
mar 21 Nov 2017
Les microgrids ont décidément le vent en poupe. Expérimentés en premier lieu dans les zones insulaires les plus isolées, ils se développent également en métropole à travers différentes initiatives locales. A Marmagne dans le Cher par exemple, la commune a…
ven 1 Avr 2016
De l’autre côté de l’Atlantique aussi, l’énergie éolienne a le vent dans le dos. L’entreprise EDF Energy Renewables continue d’ailleurs de s’y implanter en défendant le savoir-faire industriel made in France. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.