Belgique : la tranche nucléaire de Tihange 1 prolongée de dix ans - L'EnerGeek

Belgique : la tranche nucléaire de Tihange 1 prolongée de dix ans

centrale-de-Tihange_photoHullieJeudi 28 novembre, la Chambre des représentants de Belgique a approuvé un projet de loi visant à prolonger l’activité du réacteur nucléaire de Tihange 1 (962 MW) pour une durée de dix ans. Une décision similaire à celle du 13 novembre, de la Commission de l’Economie de la Chambre.

Les deux propriétaires français de la tranche, GDF-Suez et EDF, devraient injecter 600 millions d’euros pour permettre la poursuite de son activité.

L’Etat belge prélèvera une partie des revenues de la centrale, sous forme de redevance, afin de soutenir le développement de nouvelles sources d’énergie.

L’activité de Tihange 1, mis en service en 1975, devrait en revanche cesser à la fin de la période de prolongation, en 2025. Les réacteurs de Doel 1 et 2 seront eux arrêtés en 2015.

La centrale nucléaire de Tihange, située dans la Province de Liège, compte trois réacteurs. Elle produit environ 23 TWh d’électricité par an.

Rédigé par : arthur-leroy

mar 16 Mai 2017
Avec l’arrivée d’Edouard Philippe à Matignon, beaucoup d’observateurs annoncent un infléchissement de la politique énergétique en faveur du nucléaire. Alors que la transition énergétique a été très peu évoquée lors de l’élection présidentielle, les prochains arbitrages interministériels seront pourtant déterminants…
lun 21 Oct 2013
Lundi 21 octobre, vers 11h25, la salle des machines de l’unité 1 de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime) a été le théâtre d’un départ de feu. L’incendie qui s’est déclaré dans cette partie non nucléaire de la centrale a…
mar 3 Juin 2014
La Russie et le Kazakhstan ont signé, jeudi 29 mai à Astana, un accord de coopération dans le domaine du nucléaire civil. Ce mémorandum, paraphé par Vladimir Poutine et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev à l'occasion du sommet du Conseil…
mar 8 Déc 2015
Les déchets radioactifs du réacteur Hifar ont été rapatriés en Australie après avoir été retraités en France. Actuellement entreposés au complexe nucléaire de Lucas Heights qui appartient à l’Agence australienne des sciences et technologies nucléaires (ANSTO), un comité indépendant doit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.