Belgique : la tranche nucléaire de Tihange 1 prolongée de dix ans - L'EnerGeek

Belgique : la tranche nucléaire de Tihange 1 prolongée de dix ans

centrale-de-Tihange_photoHullieJeudi 28 novembre, la Chambre des représentants de Belgique a approuvé un projet de loi visant à prolonger l’activité du réacteur nucléaire de Tihange 1 (962 MW) pour une durée de dix ans. Une décision similaire à celle du 13 novembre, de la Commission de l’Economie de la Chambre.

Les deux propriétaires français de la tranche, GDF-Suez et EDF, devraient injecter 600 millions d’euros pour permettre la poursuite de son activité.

L’Etat belge prélèvera une partie des revenues de la centrale, sous forme de redevance, afin de soutenir le développement de nouvelles sources d’énergie.

L’activité de Tihange 1, mis en service en 1975, devrait en revanche cesser à la fin de la période de prolongation, en 2025. Les réacteurs de Doel 1 et 2 seront eux arrêtés en 2015.

La centrale nucléaire de Tihange, située dans la Province de Liège, compte trois réacteurs. Elle produit environ 23 TWh d’électricité par an.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mar 15 Mar 2016
Après la levée des sanctions économiques à son encontre, l’Iran a décidé de relancer son programme de construction de centrales nucléaires. A l’heure actuelle, plusieurs pays dont la Russie désirent participer à cette aventure industrielle. (suite…)
ven 17 Jan 2014
Afin d'avoir une meilleure compréhension de l'accident nucléaire de Fukushima qui s'est déroulé le 11 mars 2011 au Japon, l'Agence japonaise de l'énergie atomique projette de réaliser une expérience simulant la fonte d'une barre de combustible nucléaire. Pour cela, une…
mar 19 Fév 2013
Areva vient d’annoncer un record de production d’uranium pour l’année 2012. Le groupe français a produit un total de 9.760 tonnes d’uranium dans le monde. Ces résultats sont en grande partie liés aux productions record des gisements de Katco (Kazakhstan)…
mar 21 Mar 2017
Fragilisé à plusieurs reprises ces dernières années lors des arrêts temporaires de trois réacteurs nucléaires pour cause de maintenance, le système d'approvisionnement belge ne semble pas pouvoir se passer dans l'immédiat de ses centrales de production nucléaire sans faire peser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.