Areva autorisé à démanteler l'usine de la Hague - L'EnerGeek

Areva autorisé à démanteler l’usine de la Hague

usine_la_hague_photo_paul_appleyardSelon un décret paru dimanche 10 novembre au Journal Officiel, la société Areva est autorisée à procéder au démantèlement de trois installations nucléaires situées à La Hague : l’usine de traitement des combustibles irradiés UP2-400, l’atelier de traitement des combustibles nucléaires oxyde AT1 et l’atelier Elan IIB.

Créée pendant les années 60 par le Commissariat à l’Energie Atomique, l’unité de production UP2-400 est la première usine de recyclage des combustibles nucléaires usés. Mise à l’arrêt en 1998, elle permettait de traiter chaque année près de 400 tonnes de combustibles nucléaires usagés.

L’usine UP2-400 contient quelques 50.000 mètres cube de déchets nucléaires. Areva va être en charge de leur démontage et de leur stockage définitif. Une opération qui devrait employer 500 personnes sur une durée de 25 ans. Le coût total du chantier est estimé à 4 milliards d’euros.

L’usine de retraitement de la Hague compte actuellement 7 installations nucléaires de base. Quatre ont été mises à l’arrêt avant d’être démantelées alors que trois continuent de produire.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 9 Fév 2015
En visite officielle à Pékin mercredi 5 février, la Présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner a rencontré son homologue chinois Xi Jinping dans le cadre de nouvelles négociations sur d'éventuels partenariats économiques. Une rencontre fructueuse qui aura débouché sur la…
ven 23 Déc 2016
Après les différentes péripéties que l’électricien français a connues à l’approche de l’hiver, celui-ci obtenait début décembre l’autorisation de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de remettre en fonction sept réacteurs nucléaires. Le processus de redémarrage pouvait alors débuter selon le planning…
lun 9 Fév 2015
À la suite de l'accident nucléaire de Fukushima, qui s'est déroulé au Japon en mars 2011, EDF a mobilisé ses équipes afin de réinterroger l'ensemble de ses dispositions de sûreté. À l'issue, l'électricien a proposé à l'Autorité de Sûreté Nucléaire de compléter les…
mer 20 Nov 2019
Le COJO de Paris 2024 vient de révéler, ce mercredi 19 novembre 2019, qu'EDF serait son second partenaire premium, après le groupe bancaire Banque Populaire-Caisse d'Epargne. Quelques mois après avoir recalé Total, cet adoubement olympique sonne comme une reconnaissance des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.