Flamanville : un incident sans gravité sur le chantier de l'EPR - L'EnerGeek

Flamanville : un incident sans gravité sur le chantier de l’EPR

pose_dôme_EPR_Flamanville_photo_EDFMercredi 16 octobre, sur le chantier de construction de l’EPR de Flamanville 3, une pièce du moteur de l’un des chariots du pont de manutention a rompu et est tombée.  L’incident s’est produit au cours d’une phase de tests de fonctionnement des différents chariots motorisés du pont polaire.

La zone en contrebas de celle où était menés les tests avait été sécurisée, aussi la chute de la pièce de 4 kilos n’a pas fait de blessé.

La charge utilisée pour procéder aux essais a été maintenue en position, grâce aux différents systèmes de sécurité du pont. Les essais reprendront une fois la charge reposée au sol.

EDF précise que « des analyses sont en cours afin de connaître les causes de cet aléa technique et que l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) a été immédiatement informée ».

Le pont de manutention au niveau duquel s’est produit l’incident technique permet la manutention de charges lourdes, par exemple la charge du combustible à l’intérieur du réacteur nucléaire. Il est fixé sous le dôme du réacteur.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 17 Déc 2018
L’EPR de Taishan, en Chine, est officiellement le premier réacteur de cette technologie à entrer en service. Porté en France par EDF, l’EPR a entamé sa phase d’exploitation commerciale au terme d’un processus de construction qui a débuté en 2009.…
Alors qu’une révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) est prévue d’ici la fin de l’année, le gouvernement souhaite désormais trouver le bon compromis énergétique et compte pour cela sur la participation de tous. Le ministère de la Transition…
jeu 7 Mai 2015
Si aucun programme précis de développement n'a encore été communiqué ni aucun appel d'offres lancé, le gouvernement brésilien ne cache plus ses nouvelles ambitions en matière d'énergie nucléaire. Ce dernier a en effet évoqué la construction éventuelle de quatre nouveaux…
mer 29 Oct 2014
L'entreprise japonaise Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé lundi 27 octobre la certification de conformité aux critères européens de son réacteur à eau pressurisée EU-APWR. Ce réacteur est un dérivé du réacteur APWR (1538 MWe), modifié par la société nippone afin de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.