Superphénix : dégagement de fumée sans conséquence à Creys-Malville - L'EnerGeek

Superphénix : dégagement de fumée sans conséquence à Creys-Malville

Superphénix - photo Yann ForgetJeudi soir, un dégagement de fumée a été détecté sur le site du surgénérateur Superphénix de Creys-Malville, dans l’Isère. Cet incident, qui s’est déroulé dans une partie non-nucléaire de ce site en cours de démantèlement, n’a pas eu de conséquences sur la sûreté des installations et sur l’environnement.

Le dégagement de fumée s’est produit jeudi, aux alentours de 19 heures. Il a été arrêté dès 21 heures, grâce à l’intervention des équipes du site et des pompiers.

« Il n’y a pas eu de flammes », précise la directrice du site Véronique Bouilly. L’incident n’a eu aucune conséquence sur la sécurité et sur l’environnement.

D’après l’analyse de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), ce dégagement de fumée serait dû à l’échauffement des résistances chauffant la tuyauterie destinée à évacuer le sodium.

Le démantèlement du surgénérateur nucléaire Superphénix de Creys devrait être terminé en 2025.

 

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
ven 13 Nov 2015
Plusieurs laboratoires de recherche se sont associés dans le cadre du programme Genesis, afin d’étudier le vieillissement des centrales nucléaires. Au total, 27,3 millions d’euros vont servir à « développer l'analyse expérimentale à l'échelle nanométrique des matériaux irradiés ». (suite…)
mer 22 Mar 2017
Annoncée depuis plusieurs semaines dans le cadre du plan de sauvetage du groupe industriel Areva, la participation des entreprises japonaises Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) au capital de la nouvelle entité NewCo est finalement entrée…
mar 12 Août 2014
Après une longue enquête de l’autorité de sûreté nucléaire japonaise visant à montrer qu’ils étaient bien en conformité avec les nouvelles normes post Fukushima, les deux réacteurs de la centrale de Sendai ont reçu l’aval pour une relance au mois…
mar 16 Juil 2013
AREVA et EDF ont signé un accord de coopération avec le National Institute of Technology (NIT) de Bahrah en Arabie Saoudite pour contribuer au développement de la filière nucléaire saoudienne. Cet accord fait partie intégrante des stratégies des deux groupes français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.