Nucléaire : une coopération prolongée entre Séoul et Washington - L'EnerGeek

Nucléaire : une coopération prolongée entre Séoul et Washington

Les deux pays sont parvenus à un accord pour prolonger de deux ans leur coopération alors que la région est soumise à de fortes tensions sur le sujet du nucléaire.

Signé en 1974, l’accord entre la Corée du Sud et Washington prévoit une coopération dans le domaine du nucléaire civil. Les négociations ont débouché sur une prolongation de l’accord jusqu’en 2016 qui doit permettre la poursuite de relations bilatérales entre les deux pays.

Cependant, le gouvernement sud-coréen n’a pas obtenu de Washington l’autorisation de retraiter ses déchets nucléaires et d’enrichir l’uranium usagé. La Corée du Sud, dont les 23 réacteurs nucléaires génèrent un tiers de l’énergie électrique du pays, estime avoir besoin de produire son propre combustible, mais les Etats-Unis ont également refusé.

Le contexte de prolifération nucléaire dans la péninsule n’est pas étranger aux refus de Washington sur ces différents points. En effet, le plutonium usagé peut être enrichi et ainsi servir à la fabrication d’armes nucléaires. Un point qui pourrait attiser des relations diplomatiques déjà tendues entre les deux Corées.

La prolongation de la coopération sur le nucléaire civil devrait permettre la poursuite des négociations et Séoul espère toujours pouvoir amender cet accord. Ainsi, la Corée propose l’utilisation d’une technique dite pyrométallurgique qui permet de ne pas séparer le plutonium des autres matières fissibles, rendant impossible la fabrication d’armes nucléaires.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 27 Nov 2014
Dans la continuité de la campagne nationale d'information “Radioactivité et Santé : et si on en parlait” lancée le 20 octobre dernier à l'occasion de la Fête de la science, le groupe EDF poursuit sa politique d'information en matière de santé, via le…
lun 31 Août 2015
Le Japon n’est pas le seul pays à avoir revu ses normes de sûreté nucléaire à la suite de la catastrophe de Fukushima. L’ensemble des pays qui exploitent l’énergie nucléaire ont en tiré des enseignements, à l’image de la France.…
mer 10 Juin 2015
C’est à Paluel, le long des côtes de la Manche, qu’a débuté depuis quelques jours le programme de « grand carénage » qui vise à prolonger la durée de vie des centrales nucléaires françaises au-delà de quarante ans. La centrale de la petite ville…
lun 30 Déc 2013
Dans le cadre du démantèlement de la centrale nucléaire de Creys-Malville, en Isère, Areva a pour la première fois fait appel à son robot de découpage au laser, CHARLI, en novembre dernier. Ce dernier permet d'extraire en toute sécurité le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.