Un réacteur nucléaire relancé en Corée du Sud - L'EnerGeek

Un réacteur nucléaire relancé en Corée du Sud

Le risque de pénurie d’électricité hivernal sera finalement moins important que prévu en Corée du Sud. En effet, l’un des trois réacteurs nucléaires arrêtés en novembre 2012 suite à la détection de pièces non conformes, vient d’être relancé.

Shim Eun-Jung, le porte-parole de la Commission pour la sûreté et la sécurité nucléaire coréenne, a précisé qu’un autre réacteur devrait pouvoir être relancé très prochainement.

En novembre, une inspection générale des 23 réacteurs sud-coréens avait été ordonnée suite à la détection de pièces n’ayant pas reçues de certifications officielles à la centrale de Yeonggwang.

Par conséquent, trois des six réacteurs que compte cette centrale du  sud-ouest du pays avaient été arrêtés. L’arrêt de ces réacteurs avait fait craindre de fortes pénuries d’électricité, sachant que le réseau électrique sud-coréen est en sous-capacité.

Le nucléaire représente 35% du mix électrique de la Corée du Sud, qui a planifié la construction de 16 réacteurs supplémentaires d’ici 2030.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 23 Avr 2014
Un chantier hors du commun vient de débuter à la centrale nucléaire de Cruas, en Ardèche. Les trois générateurs de vapeur de l’unité 4 de la centrale vont être changés. D’ici deux mois et demi ces pièces métalliques géantes devront…
mer 18 Nov 2015
Le marché mondial du démantèlement nucléaire est aujourd’hui évalué à 220 milliards d’euros. En France, les industriels sont très en pointe sur le sujet. En effet, le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) fut notamment le premier…
ven 4 Sep 2015
Dans sa dernière étude, rendue publique lundi 31 août, l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) s'est intéressée aux coûts de la production d'électricité à partir des différentes technologies aujourd'hui disponibles (renouvelables, thermique, nucléaire). À l'heure où les coûts de production de…
mer 6 Août 2014
La société russe Rusatom Overseas, membre du groupe nucléaire public Rosatom, et la société chinoise CNNC New Energy ont signé le mardi 29 juillet dernier un mémorandum d'intention sur la construction des centrales nucléaires flottantes. S'il ne s'agit pour le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.