Economies d'énergie : des applications pour mieux réguler sa consommation électrique - L'EnerGeek

Economies d’énergie : des applications pour mieux réguler sa consommation électrique

economie d'energie

Si les conditions météorologiques particulièrement froides de ces deniers jours mettent tous les consommateurs à contribution dans un souci de stabilité du réseau d’approvisionnement, adopter des habitudes de consommation énergétique plus responsables est nécessaire tout au long de l’année, pour lutter contre le réchauffement climatique et voir diminuer sa facture d’électricité. Pour aider les usagers à modifier leurs comportements, de nombreuses applications existent désormais et proposent conseils et estimations sur les économies réalisables dans chaque foyer.

Informer et sensibiliser les consommateurs

En accord avec le processus de transition énergétique qui encourage les mesures d’efficacité et de sobriété énergétique, plusieurs opérateurs (distributeurs, fournisseurs d’énergie, producteurs, constructeurs d’appareils électriques), proposent désormais de nouveaux services allant dans le sens d’une meilleure gestion de l’électricité chez les particuliers, et permettant à chaque usager de mieux maîtriser sa consommation d’électricité.

Lire aussi : Vague de froid : RTE prévoit des mesures exceptionnelles mais pas de black-out

Le gestionnaire des lignes haute et très haute tension RTE, en charge de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité, est particulièrement attentif à l’évolution de la consommation d’énergie et a élargi pour cela au mois de décembre dernier, son application Eco2Mix à l’ensemble des particuliers. Initialement adressée aux professionnels, éCO2mix a été lancée en 2011 et publie les données relatives à la consommation et la production de l’électricité sur toute la France.

Elle connaît aujourd’hui un succès croissant, avec 3,5 millions de consultations par an et l’accès direct à 15 millions de données, et se donne désormais pour objectif de sensibiliser les usagers sur les menaces qui pèsent sur l’alimentation électrique du pays. En cas de pics de consommation menaçant la sécurité électrique de l’Hexagone, l’application diffuse des alertes la veille pour le lendemain à destination des consommateurs afin de les inciter à diminuer leur consommation d’électricité pendant les heures de pointe (entre 18h et 20h par exemple).

Une multitude d’applications au service de l’efficacité énergétique

En parallèle, de nombreuses plateformes et applications sont apparues sur la toile ces dernières années avec pour fonction d’optimiser l’efficacité énergétique des logements et de modifier les comportements des usagers. On peut citer par exemple le « smergymètre », outil interactif, pédagogique et ludique mis en place en 2015 par l’Agence locale de l’énergie de l’agglomération lyonnaise (ALE). Ce calculateur d’énergie consiste en une liste de gestes simples en faveur de la sobriété énergétique dans chaque pièce du foyer, de la cuisine au salon, en passant par la salle de bain. L’utilisateur précise ses pratiques quotidiennes, augmentant ainsi son niveau d’économies d’énergie sur le site et économisant lui même plusieurs dizaines voire centaines d’euros par an.

« On l’a conçu avec un côté drôle et décalé, façon jeu vidéo, avec un niveau à atteindre en fonction des économies en kilowattheure et en émissions de CO2 que notre mode de vie autorise », explique au journal Libération Yeelen Perrier, spécialiste de la sobriété énergétique à l’ALE. Une démarche qui vise avant tout à sensibiliser un public jeune (18-30 ans), à la fois confronté à ses premières factures et peu concerné par les économies d’énergie.

Lire aussi : e.quilibre : un nouveau service EDF pour une maison plus connectée

De son côté, le groupe EDF propose lui aussi à ses abonnés un nouveau service gratuit baptisé « e.quilibre » et dédié aux économies d’énergie. Présenté sous la forme d’un questionnaire, cette application analysera vos habitudes de consommation et vous fournira des conseils et un suivi individualisé vous permettant de réduire vos factures énergétiques. Chauffage et éclairage du logement, usage des équipements ménagers ou des appareils connectés et correction des mauvaises habitudes, ce service entend peser sur toutes les variables d’ajustements de votre budget en favorisant la prise de conscience de chaque usager sur l’état et l’importance de ses dépenses.

Ces deux exemples ne sont bien sûr qu’un bref aperçu de l’ensemble des services disponibles sur le net en matière d’économies d’énergie. D’autres applications toutes aussi détaillées vous conseilleront sur les bons gestes et les nouvelles habitudes à mettre en place (Sakanal App, EcolsMe, Voltaware, ect.).

De petits gestes pour de grandes économies

Les gestes simples, mis en avant par ces différents services, permettent en fin de compte, de réaliser de réelles économies sans coût supplémentaire. Il est conseillé pour cela de remplacer vos vieilles ampoules à incandescence par des LED, plus chères à l’achat mais 80 % plus économes en énergie, d’optimiser l’utilisation de vos appareils ménagers (le mode éco de votre lave-vaisselle vous permettra par exemple d’économiser 17 euros par an) ; de fermer les radiateurs et les volets la nuit pour économiser la chaleur ; d’éviter de laisser vos appareils en vieille, un mode généralement responsable de plus de 50 % de leur consommation annuelle ; d’installer des éco-mousseurs sur les robinets ; d’isoler les fenêtres avec du film survitrage ; ou de privilégier les heures creuses pour l’utilisation de vos appareils électroménagers.

Lire aussi : L’efficacité énergétique, véritable solution aux économies d’énergie ?

Si ces économies peuvent paraître anodines pour certains du point de vue financier, elles représentent à l’échelle nationale une économie d’énergie considérable et donc un pas de plus vers un système énergétique raisonné, plus durable et plus résistant en cas de forte chute des températures lors des saisons hivernales.

Crédits photo : EDF – RTE – Smergy

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 7 Sep 2016
Si le processus de méthanisation est bien connu pour la valorisation énergétique des déchets verts en provenance de l'agriculture ou de l'industrie agroalimentaire, il n'avait encore jamais été appliqué à une échelle industrielle sur les déchets domestiques. C'est ce que…
mar 7 Fév 2017
Après publication d'une communication sur le deuxième état de l'union de l'énergie par la Commission européenne, son vice-président, Maroš Šefčovič, entame une tournée européenne pour expliquer la stratégie énergétique de l'Union. Une façon de clarifier les objectifs énoncés dans le "Winter package" présenté…
jeu 11 Juin 2015
Les énergies renouvelables sont souvent critiquées pour l’intermittence de leur production : pour pallier ce problème, les expérimentations de stockage de l’électricité se multiplient. Dans l’Aube, la plus grosse batterie de France métropolitaine, baptisée Venteea, vient d’être installée par une association de…
mar 21 Mar 2017
Vous souhaiteriez réduire votre consommation d'énergie mais ne savez pas vraiment par où commencer ? Le boitier connecté Ecoisme offre de vous accompagner dans la chasse aux gaspillages, en vous promettant de réduire de 15% la consommation électrique de votre…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *