L’efficacité énergétique, véritable solution aux économies d'énergie ? - L'EnerGeek

L’efficacité énergétique, véritable solution aux économies d’énergie ?

efficacité énergétique

La loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte d’août 2015 fait de l’efficacité énergétique un levier essentiel de la transition énergétique. Cependant, à en croire l’AIE et RTE, la consommation d’énergie en France ne s’oriente clairement pas à la baisse. Et ni les appels répétés du gouvernement, ni les mesures sur l’isolation thermique des bâtiments comprises dans la loi de Finances 2017 ne semblent devoir infléchir cette tendance. D’autant que la position ambiguë de la Commission européenne sur la question n’aide pas : pour Bruxelles, pas question de mettre la pression sur entreprises avec l’efficacité énergétique.

Les ambitions affichées des professionnels de l’efficacité énergétique

Du 6 au 9 décembre avait lieu le salon des Smart Industries au parc des expositions de Paris Nord. Un seul mot d’ordre pour les 200 exposants : « Oser l’Industrie du Futur » ! Lors de sa visite, François Hollande s’est enthousiasmé pour ce secteur dont l’une des principales préoccupation est d’apporter une réponse au réchauffement climatique. Selon lui, « l’industrie de demain sera plus connectée et aussi plus écologique ». C’est aussi l’avis du groupe Rexel, selon lequel l’énergie serait un élément essentiel à la réalisation des objectifs climatiques. Un rapport publié par L’Economist Intelligence Unit parrainé par Rexel dresse en effet le constat que « les compteurs intelligents ainsi que l’utilisation croissante des applications sur smartphone et des médias sociaux, sont (…) de plus en plus déterminants dans le passage à une économie à faible consommation d’énergie ». Et s’appuyant sur une étude de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), l’Economist Intelligence Unit précise « qu’en 2030, l’efficacité énergétique représentera 49% des initiatives mises en œuvre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ».

Lire aussi : Services énergétiques : Dalkia affiche ses ambitions

La consommation d’électricité en France : état des lieux et prévisions

Bien qu’enthousiasmantes, ces perspectives ne peuvent toutefois pas occulter la réalité : malgré les mesures prises par les différents gouvernements en faveur de l’efficacité énergétique, la consommation électrique continue inlassablement d’augmenter. Selon l’AIE, alors que l’Union européenne consommait 2841,70 TWh en 2000, ses besoins en électricité étaient de 3002,59 TWh en 2014. Constat encore plus frappant en Chine : 1290,04 TWh en 2000 contre 5401,03 TWh en 2014. Une tendance qui pourrait, qui plus est, s’amplifier avec l’essor du numérique et le développement de l’électro-mobilité.

efficacité énergétique électricitéCe qui va totalement à rebours des objectifs fixés dans la loi de transition énergétique qui prévoit une baisse de 20 % de la consommation énergétique en France à l’horizon 2030. Dans ce contexte, le ministère du développement durable et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) multiplient les tentatives de sensibilisation de la population à grand renforts de campagnes de sensibilisation relayées notamment via Twitter et le mot dièse « #EconomisonsLElectricite ». Pas sûr cependant, que les petits gestes d’économies d’électricité des quelques 66 millions de Français suffisent à changer la donne..

Lire aussi : Transition énergétique : des objectifs trop ambitieux selon Alain Grandjean

La loi de Finances 2017 et l’Union européenne à la rescousse ?

Dans une note pédagogique publiée début janvier 2017, l’Observatoire de l’Industrie Électrique précise que les aides fiscales pour la rénovation thermique des logements sont prolongées dans la loi de Finances 2017. Mieux, via son article 23, le document budgétaire prévoit de supprimer « la condition de ressources permettant de bénéficier du cumul du Crédit d’Impôt TE et de l’Eco-PTZ afin de favoriser l’accès de tous les ménages au dispositif« . Et pour cause, grâce à cette disposition « le nombre de prêts distribués est passé de 80 .000 en 2010 à environ 24.000 pour 2015″. Le 1er septembre 2017, le prochain gouvernement devra une nouvelle fois démontrer l’efficience de ces dispositifs au Parlement.

Lire aussi : Et les pays les plus vertueux en termes d’efficacité énergétique sont…

Acteur pour le moins engagé dans la transition énergétique, l’Union européenne se montre ces derniers temps beaucoup plus pragmatique sur les objectifs à fixer en termes d’efficacité énergétique. Selon les termes du Vice-Président de la commission Européenne, Jyrki Katainen, l’institution veut « éviter de placer davantage de pression sur l’industrie ». Avec le plan Juncker, l’UE va investir pour réduire la consommation énergétique de 27 % en 2030, au lieu des 40 % espérés par les thuriféraires de l’efficacité énergétique. Interrogé par EurActiv, Jyrki Katainen expliquait en effet il y a peu qu’un relèvement des objectifs d’efficacité énergétique au niveau européen serait trop couteux pour les entreprises.

Crédit Photo : @SchneiderElectric

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 14 Juin 2017
Si l'efficacité énergétique est un des enjeux fondamentaux de la transition énergétique, nos habitudes de consommation ne pourront réellement évoluer sans la mise à disposition de nouvelles technologies plus économes en énergie. Un domaine dans lequel les grands groupes européens…
mar 23 Mai 2017
Premier frein au développement des voitures électriques, le manque d’autonomie des batteries pourrait bientôt devenir de l’histoire ancienne. Une nouvelle technologie expérimentale de "roues électriques" présentée jeudi 18 mai 2017 à Paris, propose en effet de recharger votre véhicule en…
lun 18 Avr 2016
La chercheuse de l’Ifri Carole Mathieu vient de publier une note intitulée L’industrie électrique américaine au défi de la transition bas-carbone. Pour préparer son avenir énergétique, la première puissance économique mondiale doit selon elle faire évoluer le rôle « des entreprises historiquement…
jeu 4 Mai 2017
Outre une politique d'investissement réorientée depuis plusieurs années vers les énergies vertes au détriment des activités liées aux combustibles fossiles, le groupe bancaire français s'attaque également à ses propres émissions de gaz à effet de serre. BNP Paribas s'est engagé…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *