L'accord de Paris sur le climat entre en vigueur aujourd'hui - L'EnerGeek

L’accord de Paris sur le climat entre en vigueur aujourd’hui

Alors que François Hollande a tenu à saluer, vendredi 4 novembre, l’entrée en vigueur de l’accord de Paris, onze mois après son adoption, le Programme des Nations unies pour l’Environnement rappelle qu’en l’état, l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 2 °C est inatteignable.

« Un jour historique pour la planète ». Voilà comment la présidence de la République française a salué, vendredi 4 novembre, l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat, adopté le 12 décembre 2015, au Bourget (Seine-Saint-Denis), par 195 pays. « Le seuil des ratifications – 55 Etats représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre – a été atteint en moins d’un ans » selon l’Elysée. « C’est la preuve que la communauté internationale a pris toute la mesure de l’urgence climatique et c’est le résultat de la mobilisation de la France dans le cadre de la présidence de la COP21 assurée par Ségolène Royal. »

Le président de la République, François Hollande, qui était d’ailleurs à Locminé (Morbihan) pour inaugurer le Centre d’énergies renouvelables de la ville, a indiqué qu’ « à partir d’aujourd’hui, l’accord de la COP21 devient la loi internationale ». Sur les 196 parties prenantes – les 195 pays et l’Union européenne –, 192 l’ont en effet signé et 92 ratifié. « Il a fallu onze ans pour que le Protocole de Kyoto entre en vigueur, pour l’accord de Paris, nous avons mis onze mois à peine » s’est également félicité le chef de l’Etat.

Lire aussi : Climat : l’Union européenne ratifie l’accord de Paris

Alors que la COP22 – du 7 au 18 novembre 2016 – va s’ouvrir à Marrakech, le Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE) a publié, hier, les chiffres annuels des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Et l’objectif principal de l’accord de Paris, à savoir limiter le réchauffement climatique « bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels », est en l’état difficilement atteignable, d’après l’organisme de l’ONU.

Si aucun effort supplémentaire n’est effectué, le réchauffement atteindra ainsi +3,6 °C en 2100 ; entre 2,9 et 3,4 °C si les Etats remplissent les engagements inscrits dans leurs INDC (Intended Nationally Determined Contributions). Ce qui a conduit le PNUE à exiger des parties prenantes à la Conférence sur le climat qu’elles revoient à la hausse leurs ambitions affichées. Toujours dans l’optique de parvenir à des baisses réelles et substantielles des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Lire aussi : Hillary Clinton plaide pour le nucléaire contre le changement climatique

 

Crédits photo : France 3

Rédigé par : jacques-mirat

mar 21 Mai 2013
Un accord a été signé entre l’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo (RDC) samedi à Paris, afin de commencer les travaux du barrage du Grand Inga sur le fleuve Congo en 2015. Ce barrage deviendra le plus…
jeu 13 Nov 2014
La ville d'Orléans, située dans la région Centre, est la première commune française à accueillir une hydrolienne fluviale pour la tester dans des conditions "grandeur nature". L'appareil a en effet été arrimé à une barge flottante avant d'être immergé dans…
lun 24 Avr 2017
A l'instar du groupe EDF en 2016, le français Engie se lance lui aussi sur le marché des énergies renouvelables chinois. L'énergéticien a annoncé avoir signé mardi 18 avril à Shanghai, un accord pour une prise de participation à hauteur…
mer 10 Juil 2013
Apple a annoncé la construction d'une centrale solaire de 18 MW pour alimenter son prochain data center avec 100 % d'énergie renouvelable.  Le groupe américain vient de commencer la construction de son quatrième data center américain à Reno, ville située…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *