L'accord de Paris sur le climat entre en vigueur aujourd'hui - L'EnerGeek

L’accord de Paris sur le climat entre en vigueur aujourd’hui

Alors que François Hollande a tenu à saluer, vendredi 4 novembre, l’entrée en vigueur de l’accord de Paris, onze mois après son adoption, le Programme des Nations unies pour l’Environnement rappelle qu’en l’état, l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 2 °C est inatteignable.

« Un jour historique pour la planète ». Voilà comment la présidence de la République française a salué, vendredi 4 novembre, l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat, adopté le 12 décembre 2015, au Bourget (Seine-Saint-Denis), par 195 pays. « Le seuil des ratifications – 55 Etats représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre – a été atteint en moins d’un ans » selon l’Elysée. « C’est la preuve que la communauté internationale a pris toute la mesure de l’urgence climatique et c’est le résultat de la mobilisation de la France dans le cadre de la présidence de la COP21 assurée par Ségolène Royal. »

Le président de la République, François Hollande, qui était d’ailleurs à Locminé (Morbihan) pour inaugurer le Centre d’énergies renouvelables de la ville, a indiqué qu’ « à partir d’aujourd’hui, l’accord de la COP21 devient la loi internationale ». Sur les 196 parties prenantes – les 195 pays et l’Union européenne –, 192 l’ont en effet signé et 92 ratifié. « Il a fallu onze ans pour que le Protocole de Kyoto entre en vigueur, pour l’accord de Paris, nous avons mis onze mois à peine » s’est également félicité le chef de l’Etat.

Lire aussi : Climat : l’Union européenne ratifie l’accord de Paris

Alors que la COP22 – du 7 au 18 novembre 2016 – va s’ouvrir à Marrakech, le Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE) a publié, hier, les chiffres annuels des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Et l’objectif principal de l’accord de Paris, à savoir limiter le réchauffement climatique « bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels », est en l’état difficilement atteignable, d’après l’organisme de l’ONU.

Si aucun effort supplémentaire n’est effectué, le réchauffement atteindra ainsi +3,6 °C en 2100 ; entre 2,9 et 3,4 °C si les Etats remplissent les engagements inscrits dans leurs INDC (Intended Nationally Determined Contributions). Ce qui a conduit le PNUE à exiger des parties prenantes à la Conférence sur le climat qu’elles revoient à la hausse leurs ambitions affichées. Toujours dans l’optique de parvenir à des baisses réelles et substantielles des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Lire aussi : Hillary Clinton plaide pour le nucléaire contre le changement climatique

 

Crédits photo : France 3

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 21 Oct 2015
Selon le consulat général de France à Houston, le Texas est en train de s’affirmer comme un des leaders des énergies renouvelables.  Décidé à s’appuyer sur les éoliennes pour conserver l’indépendance de son réseau électrique, il compte entre autres sur…
lun 18 Mar 2013
Dimanche 18 mars, la centrale Shams 1 a été inaugurée à Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis (EAU). Cette installation, d’une puissance installée de 100 mégawatts, fournira de l’électricité à 20 000 foyers de la région. Il s'agit de la plus…
lun 8 Juin 2015
Romande Energie et l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) ont inauguré fin mai à Lausanne leur nouveau parc solaire urbain. Il s’agit du « plus grand parc solaire suisse intégré à un complexe de bâtiments existants » et de l’un des…
ven 1 Mar 2019
Ce jeudi 28 février 2019, Isabelle Kocher continue de suivre sa feuille de route. Le géant français de l’énergie Engie (ex-GDF Suez) a fait plusieurs annonces lors de la présentation de ses résultats. La plus importante est peut-être celle concernant…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.