Boris Le Ngoc, nouveau directeur de la communication de la Société française de l'énergie nucléaire - L'EnerGeek Boris Le Ngoc, nouveau directeur de la communication de la Société française de l'énergie nucléaire - L'EnerGeek

Boris Le Ngoc, nouveau directeur de la communication de la Société française de l’énergie nucléaire

BorisLeNgocLa Société Française de l’Energie Nucléaire (SFEN) vient de nommer un nouveau directeur de la communication et des relations institutionnelles. A 29 ans, l’ancien chargé de communication d’Areva, Boris Le Ngoc, aura la responsabilité de valoriser l’excellence scientifique de la filière nucléaire française. 

Créée en 1973, la SFEN regroupe aujourd’hui 3 600 professionnels issus de la troisième filière industrielle française. Selon les chiffres du ministère de l’économie, l’industrie nucléaire « génère un chiffre d’affaires de 46 milliards d’euros dont 14 milliards de valeur ajoutée », tandis qu’elle prévoit « de réaliser 110 000 recrutements d’ici 2020 ».  L’organisme, qui se présente comme « le carrefour français des connaissance sur l’énergie nucléaire », s’est notamment fixé pour objectif de contribuer au débat sur la transition énergétique.

Désormais, il reviendra donc à Boris Le Ngoc de faire entendre la voix de la SFEN sur la question de l’équilibre du mix énergétique. Diplômé de l’Université Paris Dauphine et titulaire d’un MBA de l’Ecole de la guerre économique, l’ancien communicant d’Areva dispose des armes pour défendre l’excellence de la technologie française. Au cours des dernières années, il a d’ailleurs publié de nombreux articles dans les médias participatifs, plaidant entre autres pour « l’alliance des technologies bas carbone ».

Au passage, il devient également le rédacteur en chef de la Revue Générale Nucléaire, tandis qu’il participe depuis 2014 à l’initiative mondiale Nuclear for Climate.

Lire aussi : Le nucléaire contribue à préserver la biodiversité selon le CNRS

 

 

 

 

 

 

Rédigé par : lucas-goal

ven 8 Mar 2013
Le coût de la transition énergétique fait débat en Allemagne. Fin février, le ministre  de l’Environnement, Peter Altmaier, a prévenu que la sortie du nucléaire pourrait coûter 1.000 milliards d’euros au pays sur les deux prochaines décennies. Une explosion des…
D’après le rapport annuel de l'Agence des participations de l’État, publié jeudi 27 octobre, les entreprises dont l’État est actionnaire ont rapporté 3,9 milliards d’euros de dividendes en 2015, deux énergéticiens se classant parmi les 5 premiers contributeurs. (suite…)
mar 28 Avr 2015
Après plusieurs années de planification et de retard, la Russie devrait finalement lancer sa première centrale nucléaire flottante pour le mois d'octobre 2016 dans le port sibérien de Pevek, selon les récentes déclarations du Vice-Premier ministre du gouvernement russe Dmitri…
lun 29 Août 2016
L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a communiqué le 26 août dernier ses prescriptions pour le démantèlement de la centrale Phénix, dans le Gard. En plus de réclamer au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) une mise à jour de l’étude d’impact,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *