Boris Le Ngoc, nouveau directeur de la communication de la Société française de l'énergie nucléaire - L'EnerGeek Boris Le Ngoc, nouveau directeur de la communication de la Société française de l'énergie nucléaire - L'EnerGeek

Boris Le Ngoc, nouveau directeur de la communication de la Société française de l’énergie nucléaire

BorisLeNgocLa Société Française de l’Energie Nucléaire (SFEN) vient de nommer un nouveau directeur de la communication et des relations institutionnelles. A 29 ans, l’ancien chargé de communication d’Areva, Boris Le Ngoc, aura la responsabilité de valoriser l’excellence scientifique de la filière nucléaire française. 

Créée en 1973, la SFEN regroupe aujourd’hui 3 600 professionnels issus de la troisième filière industrielle française. Selon les chiffres du ministère de l’économie, l’industrie nucléaire « génère un chiffre d’affaires de 46 milliards d’euros dont 14 milliards de valeur ajoutée », tandis qu’elle prévoit « de réaliser 110 000 recrutements d’ici 2020 ».  L’organisme, qui se présente comme « le carrefour français des connaissance sur l’énergie nucléaire », s’est notamment fixé pour objectif de contribuer au débat sur la transition énergétique.

Désormais, il reviendra donc à Boris Le Ngoc de faire entendre la voix de la SFEN sur la question de l’équilibre du mix énergétique. Diplômé de l’Université Paris Dauphine et titulaire d’un MBA de l’Ecole de la guerre économique, l’ancien communicant d’Areva dispose des armes pour défendre l’excellence de la technologie française. Au cours des dernières années, il a d’ailleurs publié de nombreux articles dans les médias participatifs, plaidant entre autres pour « l’alliance des technologies bas carbone ».

Au passage, il devient également le rédacteur en chef de la Revue Générale Nucléaire, tandis qu’il participe depuis 2014 à l’initiative mondiale Nuclear for Climate.

Lire aussi : Le nucléaire contribue à préserver la biodiversité selon le CNRS

 

 

 

 

 

 

Rédigé par : lucas-goal

mar 13 Oct 2015
Après la crise iranienne et les ravages du ver informatique « Stuxnet », le think tank Chatham House s’inquiète des risques d'une cyberattaque sur les centrales nucléaires occidentales. En France, une telle menace semble pourtant exclue. En effet, comme le rappelle les syndicalistes…
mar 1 Juil 2014
EDF, qui a reçu il y a quelques mois le feu vert de Londres pour construire deux réacteurs EPR en Angleterre, n’est pas le seul groupe français actif dans le nucléaire outre-Manche. GDF Suez vient d’officialiser son accord avec Toshiba…
jeu 21 Fév 2013
Les Japonais font appel à de multiples robots afin de nettoyer le site de la centrale nucléaire endommagée par le tsunami de mars 2011. Mercredi 20 février, Mitsubishi Heavy Industries a dévoilé un robot du nom de « Super-Girafe » pouvant travailler…
jeu 26 Jan 2017
Elle est devenue la centrale nucléaire la plus célèbre de France : Fessenheim, située dans le Haut-Rhin, fait l’objet de débats quant à sa fermeture depuis plusieurs années. Mais hier, EDF et le gouvernement français sont enfin parvenus à un accord sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *