Ségolène Royal dénonce les « idéologues anti-nucléaires » - L'EnerGeek

Ségolène Royal dénonce les « idéologues anti-nucléaires »

royalInterrogée sur la question du nucléaire au micro de France info, le 25 avril dernier, la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, a rappelé la stratégie du pays en confirmant la réduction du nucléaire dans le mix énergétique, tout en dénonçant les idéologues « anti-nucléaires ».

La transition énergétique fixe un plafond à la production nucléaire nationale afin de limiter la part de l’atome à 50 % du mix électrique. Après avoir rappelé cette stratégie adoptée au parlement, la ministre de l’Energie a souligné l’importance de conserver un mix énergétique équilibré. Selon elle, la France est « regardée comme un modèle dans le domaine de la transition énergétique, de l’écologie, de l’environnement (…) Nous avons mis en place des actions opérationnelles d’application de [la loi de transition énergétique].  Il ne faut pas être obsessionnel, la transition énergétique, c’est la totalité des énergies ».

Lors de son passage dans les studios de France Info, elle a appelé tous les acteurs de la société civile à faire preuve de réalisme : « il faut d’abord monter en puissance sur le renouvelable. Je ne vais pas couper l’électricité aux Français pour donner satisfaction à des idéologues anti-nucléaires ». Ces orientations ont notamment été retenues dans le but de tenir les engagements internationaux du pays en matière de réduction de gaz à effet de serre, a précisé Ségolène Royal dans un second temps.

Crédit Photo : @FranceInfo

Rédigé par : jacques-mirat

mar 20 Déc 2016
Malgré une production hydroélectrique très importante et de larges réserves en hydrocarbures, le Brésil fait face depuis plusieurs années à une augmentation constante de sa demande en électricité. Pour remédier à la faiblesse du réseau électrique du pays, le gouvernement s'est…
ven 17 Oct 2014
Le Président du groupe GDF Suez Gérard Mestrallet a annoncé, en marge du 1er salon international de l'énergie nucléaire au Bourget, la possibilité de relancer avant la fin de l'année le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Doel en Belgique,…
lun 7 Oct 2013
OKG, filiale de l'allemand EON, a annoncé mercredi 2 octobre la remise en service du réacteur 3 de sa centrale nucléaire d'Oskarshamn, en Suède, bloqué depuis trois jours à cause de l'accumulation de méduses dans un circuit de refroidissement. La…
mer 7 Juin 2017
Moins d’un mois après le redémarrage du réacteur n°4 de la centrale de Takahama, dans le sud-ouest de l'archipel, l’unité 3 a elle aussi été officiellement relancée ce mardi 6 juin 2017, selon les dernières déclarations de la compagnie d'électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *