Ségolène Royal veut prolonger l’exploitation des centrales nucléaires - L'EnerGeek

Ségolène Royal veut prolonger l’exploitation des centrales nucléaires

nucléaireToujours mobilisée pour la transition énergétique, la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, compte sur le parc nucléaire pour atteindre ses objectifs. En effet, la nouvelle présidente de la COP21 s’est déclarée favorable à un prolongement de la durée d’exploitation des centrales nucléaires françaises de 10 ans.

Conformément aux conclusions de la COP21, la France va s’appuyer sur les énergies renouvelables et le nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, envisagerait d’autoriser l’exploitation des centrales nucléaires pendant 50 ans au lieu de 40 actuellement.

La décision devrait être officialisée avec la publication d’un décret de programmation pluriannuelle de l’énergie début mars. A cette occasion, l’objectif d’atteindre 23% d’énergies vertes dans le mix énergétique en 2020 pourrait également être réaffirmé. De son côté, l’électricien EDF a confirmé ses ambitions pour le secteur avec sa stratégie CAP2030 et souhaite doubler ses capacités en France et en Europe.

Rédigé par : jacques-mirat

mar 24 Nov 2015
La secrétaire d’Etat à l’Energie et au changement climatique du Royaume-Uni, Amber Rudd, a annoncé la fermeture de toutes les centrales électriques au charbon d’ici 2025. Pour atteindre son objectif, la responsable politique compte notamment sur l’énergie nucléaire. (suite…)
lun 6 Oct 2014
Le groupe Areva a officialisé le jeudi 2 octobre dernier la signature d'un accord-cadre avec l'énergéticien EDF portant sur de l'approvisionnement en combustible nucléaire de 2015 à 2021. Un nouveau partenariat qui vient confirmer le rôle significatif du groupe Areva…
lun 7 Juil 2014
[caption id="attachment_3829" align="alignleft" width="300"] photo : Luigi Rosa[/caption] L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire suisse (IFSN) vient de livrer son rapport pour l’année 2013. Il en ressort qu’aucun incident grave n’a été en signalé parmi les 34 irrégularités recensées (7…
jeu 3 Mar 2016
Malgré ses récentes contreperformances financières, l’énergéticien veut faire avancer la transition énergétique. Son PDG, Gérard Mestrallet, et la future directrice générale, Isabelle Kocher, sont tous les deux mobilisés pour défendre un mix énergétique décarboné. (suite…)

COMMENTAIRES

  • Avec, en prime, un effondrement encore plus accentué du prix SPOT de l’électricité dû aux surcapacités que cela va engendrer. C’est comme dans l’agriculture : plus les prix baissent, plus on produit pour survivre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *