Ségolène Royal veut prolonger l’exploitation des centrales nucléaires - L'EnerGeek

Ségolène Royal veut prolonger l’exploitation des centrales nucléaires

nucléaireToujours mobilisée pour la transition énergétique, la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, compte sur le parc nucléaire pour atteindre ses objectifs. En effet, la nouvelle présidente de la COP21 s’est déclarée favorable à un prolongement de la durée d’exploitation des centrales nucléaires françaises de 10 ans.

Conformément aux conclusions de la COP21, la France va s’appuyer sur les énergies renouvelables et le nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, envisagerait d’autoriser l’exploitation des centrales nucléaires pendant 50 ans au lieu de 40 actuellement.

La décision devrait être officialisée avec la publication d’un décret de programmation pluriannuelle de l’énergie début mars. A cette occasion, l’objectif d’atteindre 23% d’énergies vertes dans le mix énergétique en 2020 pourrait également être réaffirmé. De son côté, l’électricien EDF a confirmé ses ambitions pour le secteur avec sa stratégie CAP2030 et souhaite doubler ses capacités en France et en Europe.

Rédigé par : jacques-mirat

mar 26 Jan 2016
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique vient d’autoriser l’Iran à bénéficier de l’énergie nucléaire, conformément à l’accord international signé le 14 juillet 2015. Depuis le 16 janvier 2016, la République islamique peut donc officiellement reprendre son programme nucléaire civil et devrait ainsi…
mer 12 Fév 2014
La centrale de Cruas-Meysse (Ardèche) a battu son record annuel de production en 2013. Une performance permise, selon son exploitant EDF, par une bonne gestion des arrêts de maintenance et une amélioration de la fiabilité des équipements. La centrale à…
mer 10 Fév 2016
L'équipe de scientifiques allemands de l’Institut Max Planck de physique des plasmas (IPP), vient de faire un second pas sur la longue et difficile route qui mène à la maitrise de la fusion nucléaire. Accompagnés de la chancelière Angela Merkel,…
ven 19 Mai 2017
A la suite du feu vert de la Haute cour d'Osaka qui avait confirmé fin mars le droit d'exploitation des unités 3 et 4 de la centrale de Takahama, dans le sud-ouest de l'archipel, la compagnie d'électricité japonaise Kansai Electric…

COMMENTAIRES

  • Avec, en prime, un effondrement encore plus accentué du prix SPOT de l’électricité dû aux surcapacités que cela va engendrer. C’est comme dans l’agriculture : plus les prix baissent, plus on produit pour survivre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *