Ségolène Royal veut prolonger l’exploitation des centrales nucléaires - L'EnerGeek

Ségolène Royal veut prolonger l’exploitation des centrales nucléaires

nucléaireToujours mobilisée pour la transition énergétique, la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, compte sur le parc nucléaire pour atteindre ses objectifs. En effet, la nouvelle présidente de la COP21 s’est déclarée favorable à un prolongement de la durée d’exploitation des centrales nucléaires françaises de 10 ans.

Conformément aux conclusions de la COP21, la France va s’appuyer sur les énergies renouvelables et le nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi la ministre de l’énergie, Ségolène Royal, envisagerait d’autoriser l’exploitation des centrales nucléaires pendant 50 ans au lieu de 40 actuellement.

La décision devrait être officialisée avec la publication d’un décret de programmation pluriannuelle de l’énergie début mars. A cette occasion, l’objectif d’atteindre 23% d’énergies vertes dans le mix énergétique en 2020 pourrait également être réaffirmé. De son côté, l’électricien EDF a confirmé ses ambitions pour le secteur avec sa stratégie CAP2030 et souhaite doubler ses capacités en France et en Europe.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 21 Mar 2014
Fin février, EDF, par l’intermédiaire de son directeur exécutif en charge de la production et de l’ingénierie Hervé Machenaud, expliquait devant la commission d’enquête parlementaire sur le nucléaire que son groupe travaillait à l’optimisation du réacteur de nouvelle génération EPR,…
mer 3 Jan 2018
L’organisation de défense de l’environnement Greenpeace ainsi que huit de ses militants comparaissent ce mercredi 3 janvier 2018 devant le tribunal correctionnel de Thionville. Il leur est reproché de s’être introduits illégalement sur le site de la centrale nucléaire de…
mer 30 Avr 2014
Selon des ingénieurs du MIT, qui tentent comme beaucoup d’autres de tirer les leçons de la catastrophe de Fukushima Daiichi, la réalisation d’une centrale nucléaire offshore permettrait d’éviter les risques liés aux tsunamis et autres phénomènes naturels imprévisibles. Plus sûr…
jeu 24 Nov 2016
Interrogé par le Figaro mardi 22 novembre, Pierre-Franck Chevet, le Président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a fournis quelques précisions quant aux capacités disponibles du parc nucléaire français pour cet hiver. Les réacteurs d'EDF actuellement à l'arrêt, soit une…

COMMENTAIRES

  • Avec, en prime, un effondrement encore plus accentué du prix SPOT de l’électricité dû aux surcapacités que cela va engendrer. C’est comme dans l’agriculture : plus les prix baissent, plus on produit pour survivre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.