Areva victime de la notation de S&P - L'EnerGeek

Areva victime de la notation de S&P

nucléaireL’agence de notation Standard & Poor’s vient de dégrader la note de l’entreprise publique Areva. Depuis plusieurs mois déjà, les analystes américains s’inquiètent de la stratégie économique du géant français de l’atome.

En 2014, l’agence Standard & Poor’s envisageait déjà des « déviations en termes de performance opérationnelle ou d’endettement » du groupe Areva. La nouvelle baisse de sa note de BB- à B+, actée le 17 décembre dernier, anticipe notamment « de nouvelles pertes importantes dans ses activités réacteurs et services, et des pertes complémentaires dans ses activités renouvelables en cours d’abandon ».

Toujours selon l’agence S&P, cette dépréciation pourrait bien se poursuivre dans les prochains mois si la situation n’est pas rapidement clarifiée. En effet, elle précise également que « si le soutien de l’Etat et les mesures de financement ne sont pas clairement énoncés à l’horizon de février 2016, nous allons probablement abaisser la note d’un ou plusieurs crans ».

Alors que la scission du groupe semble inévitable, les modalités de ce bouleversement restent encore à définir. L’une de questions qui se posent encore aujourd’hui est la suivante : les autorités européennes vont-elles approuver « l’injection de capital de la part de l’Etat français dans Areva » ?

Rédigé par : jacques-mirat

mar 11 Mar 2014
Un tsunami, 16.000 morts, 1.656 disparus, des villes détruites, des rivages dévastés, un accident nucléaire, une population traumatisée… Les conséquences du séisme de magnitude 9 qui s’est produit, le 11 mars 2011, à 130 km au large du Japon ont…
mer 27 Avr 2016
Dans son dernier inventaire des déchets radioactifs, l'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) souligne l'importance du volume des déchets qui seront issus du démantèlement des installations nucléaires françaises après 2020. Pour contribuer à réduire les volumes à…
dim 3 Juil 2016
Interrogé par le journal Les Echos, le premier PDG adjoint de Rosatom, Kirill Komarov, est revenu sur les ambitions du premier opérateur nucléaire russe. En rappelant notamment le Mémorandum d'entente passé avec Engie, l’industriel souligne ses ambitions à l’exportation tout…
mer 21 Mai 2014
La centrale nucléaire de Mühleberg située dans le canton de Berne, en Suisse, fermera bien ses portes en 2019 comme prévu au préalable par la société BKW. Malgré la programmation de sa mise hors service, des opposants avaient tout de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *