Areva victime de la notation de S&P - L'EnerGeek

Areva victime de la notation de S&P

nucléaireL’agence de notation Standard & Poor’s vient de dégrader la note de l’entreprise publique Areva. Depuis plusieurs mois déjà, les analystes américains s’inquiètent de la stratégie économique du géant français de l’atome.

En 2014, l’agence Standard & Poor’s envisageait déjà des « déviations en termes de performance opérationnelle ou d’endettement » du groupe Areva. La nouvelle baisse de sa note de BB- à B+, actée le 17 décembre dernier, anticipe notamment « de nouvelles pertes importantes dans ses activités réacteurs et services, et des pertes complémentaires dans ses activités renouvelables en cours d’abandon ».

Toujours selon l’agence S&P, cette dépréciation pourrait bien se poursuivre dans les prochains mois si la situation n’est pas rapidement clarifiée. En effet, elle précise également que « si le soutien de l’Etat et les mesures de financement ne sont pas clairement énoncés à l’horizon de février 2016, nous allons probablement abaisser la note d’un ou plusieurs crans ».

Alors que la scission du groupe semble inévitable, les modalités de ce bouleversement restent encore à définir. L’une de questions qui se posent encore aujourd’hui est la suivante : les autorités européennes vont-elles approuver « l’injection de capital de la part de l’Etat français dans Areva » ?

Rédigé par : jacques-mirat

Le mardi 13 février 2018, la Commission nationale du débat public (CNDP) a souhaité donner des précisions sur les modalités du débat qu’elle organise sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). En présence d’une vingtaine de journalistes, Jacques Archimbaud, Isabelle…
mar 3 Sep 2013
La centrale nucléaire de Paluel (Normandie) est l’une des quatre bases retenues par EDF pour accueillir sa nouvelle force d’action rapide du nucléaire (FARN). La création de la FARN a été décidée après la catastrophe de Fukushima, afin de renforcer…
lun 5 Sep 2016
Avec l'arrivée de Theresa May au 10 Downing Street, la décision finale d'investir dans le projet d'Hinkley Point a été reportée. Très impliqué dans le projet, le directeur général d'EDF Energy, Vincent de Rivaz, a souhaité rappeler qu'il vouait une…
lun 9 Mar 2015
La France et sept autres pays européens (le Royaume-Uni, la Roumanie, la Pologne, la République tchèque, la Lituanie, la Slovénie et la Slovaquie) ont appelé dans une lettre ouverte adressée à la Commission européenne à une plus grande souplesse des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.