La consommation de charbon va ralentir - L'EnerGeek

La consommation de charbon va ralentir

charbonSelon les chiffres de l’Agence Internationale de l’Energie, la consommation mondiale de charbon est en train de marquer le pas. Tandis que certains évoquent un « effet COP21 », d’autres estiment que le ralentissement économique de la Chine serait la principale raison de ce ralentissement, inédit depuis les années 1990.

En révisant ses projections, l’AIE considère qu’on arrive à la fin de « l’âge d’or du charbon ». Selon ses calculs, « la croissance de la demande mondiale va ainsi ralentir à une moyenne annuelle de 0,8% jusqu’en 2020, et la part relative du charbon dans la production d’électricité va diminuer de 41 à 37% ».

Alors que les investisseurs se font de plus en plus réticents à s’engager dans de tels projets par craintes d’éventuelles sanctions juridiques, l’OCDE vient de son côté d’annoncer la fin des subventions « à l’exportation de centrales à bas rendement ». Qui plus est, le ralentissement de la croissance chinoise, notamment dans le secteur du BTP, aurait aussi une forte influence sur la demande du minerais.

Cependant, comme l’explique le journal de l’environnement, « d’autres émergents asiatiques continuent de baser leur développement sur King Coal ». Lors de la COP21, l’Inde avait ouvertement affiché ses réticences à l’abandon des énergies fossiles, et plus particulièrement du charbon. En effet, selon l’AIE toujours, le pays va devenir dans les prochaines années « le deuxième consommateur mondial de charbon devant les Etats-Unis, et le premier importateur de charbon thermique ».

Rédigé par : jacques-mirat

ven 3 Mar 2017
Si les investissements dans les activités liées au charbon reculent de manière significative à l'échelle internationale, certaines banques semblent toutefois éprouver quelques difficultés à se désengager de manière définitive. La banque française BNP Paribas vient notamment d'être interpellée en ce…
lun 20 Juin 2016
Les nouvelles préoccupations liées à la biodiversité imposent aux producteurs d'énergie, comme EDF ou Engie, de repenser leur politique environnementale, afin d'harmoniser leurs moyens de production avec les territoires d'implantation. Le parc de production thermique français, par exemple, s'inscrit depuis…
sam 1 Juil 2017
La forte mobilisation des villes américaines à la suite de la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris nous l’avait déjà démontré, les villes ont un rôle déterminant à jouer dans le combat climatique et…
lun 7 Août 2017
On l’oublie un peu vite, mais les usages du pétrole ne se limitent pas au seul marché énergétique : même s’il est très utilisé en tant que combustible dans les secteurs des transports et du chauffage, il est aussi une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *