La consommation de charbon va ralentir - L'EnerGeek

La consommation de charbon va ralentir

charbonSelon les chiffres de l’Agence Internationale de l’Energie, la consommation mondiale de charbon est en train de marquer le pas. Tandis que certains évoquent un « effet COP21 », d’autres estiment que le ralentissement économique de la Chine serait la principale raison de ce ralentissement, inédit depuis les années 1990.

En révisant ses projections, l’AIE considère qu’on arrive à la fin de « l’âge d’or du charbon ». Selon ses calculs, « la croissance de la demande mondiale va ainsi ralentir à une moyenne annuelle de 0,8% jusqu’en 2020, et la part relative du charbon dans la production d’électricité va diminuer de 41 à 37% ».

Alors que les investisseurs se font de plus en plus réticents à s’engager dans de tels projets par craintes d’éventuelles sanctions juridiques, l’OCDE vient de son côté d’annoncer la fin des subventions « à l’exportation de centrales à bas rendement ». Qui plus est, le ralentissement de la croissance chinoise, notamment dans le secteur du BTP, aurait aussi une forte influence sur la demande du minerais.

Cependant, comme l’explique le journal de l’environnement, « d’autres émergents asiatiques continuent de baser leur développement sur King Coal ». Lors de la COP21, l’Inde avait ouvertement affiché ses réticences à l’abandon des énergies fossiles, et plus particulièrement du charbon. En effet, selon l’AIE toujours, le pays va devenir dans les prochaines années « le deuxième consommateur mondial de charbon devant les Etats-Unis, et le premier importateur de charbon thermique ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
Deux semaines après avoir publié le bilan du débat public sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, la Commission particulière du débat public (CPDP) et son président Jacques Archimbaud présentait officiellement mercredi 12 septembre 2018 les enseignements clés…
mer 28 Déc 2016
La dépendance européenne au gaz russe se confirme. Selon les dernières déclarations du géant russe Gazprom, la Russie aurait couvert en 2016 près du tiers de la consommation de gaz du continent européen. Un niveau record qui ne semble pas…
ven 29 Déc 2017
Si la consommation mondiale de charbon ne devrait croître que faiblement d’ici 2022 du fait des mesures de lutte contre le changement climatique, ce combustible très polluant restera néanmoins la source d'énergie majeure dans certaines parties du monde. Selon le…
mer 20 Mar 2019
GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution du gaz en France peut se réjouir. Un nombre croissant de foyers opte pour le gaz naturel afin de se chauffer. Le fioul est la première victime de ce renouveau en faveur du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.