Le démantèlement du site de Marcoule estimé à 370 millions d'euros - L'EnerGeek

Le démantèlement du site de Marcoule estimé à 370 millions d’euros

MarcouleAreva et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) ont officialisé un accord portant sur le démantèlement des installations nucléaires du site de Marcoule. Pour un montant de 370 millions d’euros, le groupe de Philippe Knoche devra s’occuper de l’ancienne usine de recyclage de combustibles nucléaires usés, sur la période 2016-2020.

Alors que le géant de l’atome s’interroge encore sur son avenir, le CEA vient de prolonger sa coopération avec Areva jusqu’en 2020. Depuis 2005, les deux entités collaborent au démantèlement de l’usine de Marcoule qui a fonctionné entre 1958 et 1997. Cette infrastructure devrait être complètement démantelée à l’horizon 2014.

Alors que c’est la branche démantèlement et services (D et S) qui est chargée des opérations, le directeur du Business Group Aval d’Areva, Guillaume Dureau, explique que « la poursuite de notre collaboration avec le CEA à Marcoule constitue un socle solide pour le développement de notre savoir-faire en matière de démantèlement ». Après la réorganisation de l’entreprise, cette branche constituera une des principales business unit d’Areva Nuclear Cycle ; elle regroupe actuellement 3700 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 650 millions d’euros par an selon Le Figaro.

Le 16 décembre dernier, Areva NC a donc décroché un nouveau contrat sur son cœur de métier. Ce chantier est « un creuset d’innovation pour ce secteur », il a vocation à renforcer l’expertise du groupe tricolore, déjà reconnue à l’international (Angleterre et Etats-Unis notamment).

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 4 Avr 2013
La centrale nucléaire de Darlington, dans la province canadienne de l’Ontario, va être modernisée par Alstom. Le groupe français avait fourni les équipements d’origine de cette centrale dont la modernisation a été planifiée suite à la volonté d’Ontario Power Generation…
jeu 20 Avr 2017
Seulement quelques jours après avoir dévoilé les noms des entreprises présélectionnées dans le cadre d'un premier appel d'offres pour la réalisation d'une centrale solaire de 300 MW et d'un parc éolien de 400 MW, le ministre de l'Energie saoudien Khaled…
mar 15 Oct 2013
Grâce à un accord datant de 1993 portant sur le désarmement de l'arsenal militaire de l'ex-URSS, les États-Unis génèrent 50% de leur électricité d'origine nucléaire à partir de l'uranium issu des anciennes têtes nucléaires russes. Jugeant que le prix de…
mer 29 Oct 2014
L'entreprise japonaise Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé lundi 27 octobre la certification de conformité aux critères européens de son réacteur à eau pressurisée EU-APWR. Ce réacteur est un dérivé du réacteur APWR (1538 MWe), modifié par la société nippone afin de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *